Dernières Infos

Libye : 7 morts dont 5 travailleurs étrangers dans un raid aérien

AFP
18/11/2019

Au moins sept civils ont été tués, dont cinq travailleurs étrangers, et 30 autres blessés dans un raid aérien lundi contre une usine en banlieue sud de Tripoli, selon un porte-parole du ministère de la Santé.

Deux Libyens et cinq travailleurs étrangers, du Bangladesh, d'Egypte et du Niger, ont péri dans une usine fabricant des biscuits, frappée par ce raid dans la région de Wadi Rabi, a indiqué à l'AFP ce porte-parole, Amin al-Hachemi.

La banlieue sud de Tripoli est le théâtre de violents combats depuis le début en avril de l'offensive du maréchal Khalifa Haftar pour s'emparer de la capitale libyenne, siège du Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par l'ONU.

M. Hachemi a ajouté que 30 travailleurs étrangers ont été blessés dans le raid.

Les forces loyales au GNA ont accusé sur leur page Facebook "des drones émiratis" d'avoir mené la frappe, en "soutien au criminel de guerre Haftar".

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est déchirée par des conflits fratricides, mais certaines puissances étrangères sont accusées de mener une guerre par procuration depuis l'offensive lancée par le maréchal Haftar.

Si les Emirats, l'Egypte et l'Arabie saoudite sont accusés de soutenir le maréchal Haftar, le Qatar et la Turquie appuient le GNA.

Ces combats ont déjà fait plus de 1.000 morts et 120.000 déplacés depuis avril, selon l'ONU.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Émilie SUEUR

L’édito de Émilie SUEUR

De quelle violence parle-t-on ?

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants