Liban

Manifestations : le point sur les routes libanaises fermées

Des protestataires bloquant une route à hauteur de Jounieh, le 22 octobre 2019. AFP / JOSEPH EID

Mercredi matin, au septième jour consécutif de manifestations anti-gouvernementales inédites au Liban depuis plusieurs années, nombre de routes restaient fermées à la circulation par des protestataires pour faire pression sur les autorités.


Beyrouth

Au centre-ville de la capitale, la voie express du Ring est coupée à la circulation. La route est également barrée au niveau de la Tour Murr, ainsi que la place Sassine, à Achrafieh.  La route de l'aéroport international de Beyrouth, au niveau du tunnel Salim Salam, est aussi bloquée, tout comme la route passant devant le ministère de l'Education, dans le secteur de l'Unesco. 


Metn

Aux abords de la capitale, le rond-point de Chevrolet est interdit à la circulation, tout comme le rond-pont Rizkallah à Sin el-Fil. Les routes sont fermées à hauteur de Dbayé, Jal el-Dib, du pont de Dora et du carrefour Ittihad. Les routes sont également fermées à hauteur de Furn el-Chebbak, ainsi qu'à Mansourieh.


Aley

Le pont de Khaldé après le tunnel de l'aéroport est bloqué. Le rond-pont de Aley est également coupé à la circulation, tout comme à hauteur d'AramounBchémounBhamdoun, Roueissat et Sofar.


Chouf

Les routes sont barrées à hauteur de Dmit, Kfarhim, Naamé et Jiyeh.


Kesrouan

Les routes sont bloquées à Ghazir, ZoukBouar, Okaïbé, Safra, Zouk Mikaël, Jeïta et Achkout.


Jbeil

A hauteur de Jbeil, l'autoroute est coupée dans les deux sens, tout comme la route côtière à hauteur de la pharmacie Rahbani.


Liban-Sud

A Nabatiyé, un bulldozer et un grand nombre de véhicules ont tenté sans succès à l'aube d'ouvrir les routes, qui restaient bloquées dans la matinée, notamment au niveau du rond-point de Kfar Remmane et de Habbouche. La route principale entre Tyr et Abbassiyé est également coupée à la circulation, tout comme à Marjeyoun.


Liban-Nord

Dans cette région, les routes sont impraticables pour les automobilistes à hauteur des localités de Zghorta, vers le Koura, North al-Mehaniyé, Miriata Ardé, Denniyé, ainsi que l'autoroute de Minié et la route côtière.

Les routes sont aussi bloquées à Tripoli, au niveau de Beddaoui, de la place al-Nour, à Enfé, Batroun, Kfaraaqa, Amioun et Kousba.

Dans le Akkar, les routes sont coupées à Bireh, Berkayel, Hamra Abdé, Sindiyané et Halba.


Békaa

Les routes sont bloquées à Zahlé, Kab Élias, Jdita, Masnaa, Rachaya, Manara et Tarchiche. Elles sont également coupées à hauteur de Hermel.


Mercredi matin, au septième jour consécutif de manifestations anti-gouvernementales inédites au Liban depuis plusieurs années, nombre de routes restaient fermées à la circulation par des protestataires pour faire pression sur les autorités.


Beyrouth

Au centre-ville de la capitale, la voie express du Ring est coupée à la circulation. La route est...