Liban

Joumblatt met en garde contre le "vide"

Le chef du Parti socialiste progressiste, Walid Joumblatt. Photo d'archives Ani.

Le chef druze libanais Walid Joumblatt a mis en garde contre le "vide", au moment où les Libanais réclament la démission du gouvernement. 

"Je sais que ce que je dis est difficile et n’est pas populaire, mais aller vers le vide absolu est beaucoup plus dur. Nous devons éviter le vide et l’effondrement monétaire", a déclaré M. Joumblatt.

Des milliers de Libanais manifestent depuis trois jours à travers tout le pays contre le pouvoir, l'accusant de corruption. Certains manifestants réclament la démission du gouvernement, voire celle du chef de l’État Michel Aoun. Le Premier ministre Saad Hariri a annoncé hier qu'il donnait un délai de 72h aux membres du gouvernement pour avaliser les réformes prévues, à défaut, il a laissé entendre qu'il pourrait démissionner.

Le leader druze a affirmé que M. Hariri lui a envoyé le document économique proposé. "Nous allons répondre et proposer une feuille modifiée comprenant les principaux titres, pour mettre une limite à l'effondrement monétaire", a-t-il dit.  "Nous refusons toutes taxes et tous impôts, a-t-il aussi affirmé, appelant à "l’annulation des salaires des députés et des ministres actuels et précédents".


Le chef druze libanais Walid Joumblatt a mis en garde contre le "vide", au moment où les Libanais réclament la démission du gouvernement. 

"Je sais que ce que je dis est difficile et n’est pas populaire, mais aller vers le vide absolu est beaucoup plus dur. Nous devons éviter le vide et l’effondrement monétaire", a déclaré M....