X

Dernières Infos

Turquie : le mécène Osman Kavala maintenu en détention provisoire

AFP
08/10/2019

L'homme d'affaires et philanthrope turc Osman Kavala, incarcéré depuis presque deux ans, a été maintenu mardi en détention provisoire dans le cadre de son procès pour "tentative de renversement du gouvernement" en ayant apporté son soutien à des manifestations.

A l'issue de cette troisième audience qui s'est tenue à Silivri, à la lisière d'Istanbul, le tribunal a décidé que M. Kavala resterait derrière les barreaux et renvoyé le procès au 24 décembre, a indiqué sur Twitter le groupe de soutien "Nous défendons Gezi".

M. Kavala, une figure connue des cercles intellectuels en Europe, est accusé avec 15 autres personnes de "tentative de renversement du gouvernement" pour avoir soutenu un mouvement de contestation antigouvernementale en 2013 connu sous le nom de "mouvement de Gezi".

Les 16 accusés risquent la prison à vie dans cette affaire qui suscite l'inquiétude des défenseurs des droits humains. Ceux-ci dénoncent une "chasse aux sorcières" et assurent qu'il n'existe "pas l'ombre d'une preuve" pour appuyer l'accusation.

L'incarcération de M. Kavala depuis plus de 700 jours a fait de lui le symbole de la répression orchestrée contre la société civile en Turquie, en particulier depuis une tentative de putsch en 2016 suivie de purges massives.

Le philanthrope est accusé d'avoir financé les gigantesques manifestations de 2013 contre l'actuel président, Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre.

A l'ouverture de son procès en juin, M. Kavala avait qualifié les accusations pesant sur lui d'"allégations irrationnelles dénuées de preuves".

Le mouvement de Gezi a commencé avec un sit-in de militants écologistes pour défendre le parc du même nom, l'un des rares espaces verts au coeur d'Istanbul. Après une brutale répression, il s'est transformé en mouvement plus global contre M. Erdogan.

Mais dans son acte d'accusation de 657 pages, le procureur présente le mouvement de Gezi comme une opération pilotée de l'étranger ayant visé à "mettre la Turquie à genoux".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants