Dernières Infos

Le Libanais libéré par l'Ethiopie de retour à Beyrouth

Liban
OLJ
17/09/2019

Hassan Jaber, l'homme d'affaires libanais qui avait été arrêté début septembre en Ethiopie avant d'être libéré dimanche matin, est rentré mardi à Beyrouth où il a accusé les services de renseignement israéliens d'avoir planifié son arrestation. 

"Le Mossad israélien était à l'origine de mon arrestation en Ethiopie", a affirmé le Libanais à son arrivée à l'Aéroport international de Beyrouth (AIB), où il a notamment été accueilli par les députés Hani Qobeyssi, représentant le chef du Parlement, Nabih Berry, et Yassine Jaber.

Prenant la parole, le député Yassine Jaber, membre du bloc Amal, a annoncé avoir demandé qu'un émissaire libanais soit dépêché à Addis Abeba pour discuter avec les autorités afin d'assurer que ce genre d'incidents ne se reproduise plus, "la liaison aérienne entre l'Ethiopie et le Liban étant empruntée par de nombreux Libanais". De son côté, le député Qobeyssi a estimé que l'aéroport de la capitale éthiopienne n'est "pas sûr pour les Libanais après ce qui s'est passé", appelant les Libanais en voyage à Addis Abeba à "prendre leurs précautions". 

Hassan Jaber, qui détient également la nationalité gabonaise, avait disparu dans des circonstances obscures à son arrivée à l’aéroport d’Addis-Abeba, où il était en transit avant de se rendre au Gabon, au début du mois de septembre. Il était apparemment détenu dans un hôtel de la capitale éthiopienne, où il lui était interdit de communiquer avec qui que ce soit, à l'exception de l'ambassadeur gabonais en charge de s'assurer de son rapatriement. Il avait ensuite été rapatrié au Gabon, grâce à des "efforts considérables" des autorités gabonaises, selon la chaîne LBC, d'où il a pu reprendre l'avion pour Beyrouth. 

Au Liban, le président du Parlement avait reçu des membres de la famille de M. Jaber. Vendredi, le Palais Bustros avait convoqué le chargé d'affaires au consulat d’Éthiopie à Beyrouth pour demander des réponses claires de la part des autorités éthiopiennes au sujet de l'arrestation de Hassan Jaber. L’homme d’affaires originaire du Liban-Sud était alors en route, depuis le Gabon, pour Beyrouth et transitait par l’Éthiopie.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants