Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Libye : raid des forces gouvernementales contre l'ANL près de Tripoli

Un combattant pro-GNA sur la ligne de front à Espiaa, près de Tripoli. Photo d'archives Fadel Senna/AFP

Trois membres de l'Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le général Haftar, qui tient l'est du pays, ont été tués vendredi soir dans une frappe aérienne menée par les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) contre la ville de Tarhuna, près de la capitale Tripoli, a dit une source militaire. Le GNA, reconnu par la communauté internationale, a confirmé via son service de presse une attaque au drone qui "visait un véhicule de contrôle à Tarhuna", ville située à une centaine de kilomètres au sud-est de Tripoli qui est l'un des fiefs de l'ANL. Deux commandants des forces de Haftar et un de leurs assistants ont été tués dans cette attaque, a déclaré la source.

L'ANL a lancé en avril dernier une offensive pour prendre le contrôle de Tripoli, où siège le gouvernement du Premier ministre Fayez Seraj.


Trois membres de l'Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le général Haftar, qui tient l'est du pays, ont été tués vendredi soir dans une frappe aérienne menée par les forces du gouvernement d'union nationale (GNA) contre la ville de Tarhuna, près de la capitale Tripoli, a dit une source militaire. Le GNA, reconnu par la communauté internationale, a confirmé via son service de...