X

Dernières Infos

La Floride s'apprête à exécuter un tueur d'homosexuels

AFP
22/08/2019

La Floride s'apprêtait jeudi à exécuter un homme de 57 ans qui a avoué avoir tué six hommes en 1994, en ciblant des homosexuels.

Gary Ray Bowles a été surnommé le "meurtrier de l'I-95", en référence à cette grande autoroute de l'est des Etats-Unis, au bord de laquelle il laissait les cadavres de ses victimes.

En 1994, il a été arrêté à Jacksonville, dans le nord-est de la Floride, pour le meurtre de Walter Jamelle Hinton. Il a ensuite avoué avoir tué cinq autres hommes dans plusieurs États mais n'a été condamné à la peine capitale que pour son sixième assassinat, celui de M. Hinton.

Ancien prostitué, Gary Ray Bowles visait, selon des médias locaux, volontairement des hommes gays à qui il dérobait ensuite leur argent.

La Cour suprême de Floride a rejeté les multiples demandes de suspension de son exécution qui doit avoir lieu à 18H00 (22H00 GMT).

En Floride, les condamnés à mort peuvent choisir entre la chaise électrique et l'injection létale. Un citoyen volontaire officie comme bourreau, étant payé 150 dollars, selon le site internet de l'Etat. Si cette exécution a bien lieu, elle portera à 13 le nombre de détenus mis à mort depuis le début de l'année aux Etats-Unis, dont trois cette semaine.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants