Dernières Infos

Cargo nord-coréen saisi: une question pour Etats membres, dit l'ONU

Le secrétariat général de l'ONU ne peut guère intervenir pour que la Corée du Nord récupère un cargo saisi récemment par les Etats-Unis, a indiqué lundi son porte-parole, Stéphane Dujarric, après une requête émise par Pyongyang.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a reçu une lettre envoyée vendredi par l'ambassadeur nord-coréen auprès des Nations unies, Kim Song, lui demandant d'intervenir dans ce dossier, a indiqué le porte-parole.

Elle concerne "les sanctions contre la Corée du Nord et les mesures prises pour leur application", a relevé Stéphane Dujarric lors de son point-presse quotidien. "Il revient aux Etats membres de traiter les questions relatives au possible contournement des sanctions" décidées par le Conseil de sécurité, a-t-il affirmé.

Selon l'ONU, l'ambassadeur nord-coréen Kim Song prévoit mardi une rare conférence de presse au siège des Nations unies pour défendre le point de vue de Pyongyang.

Les autorités américaines ont annoncé en mai avoir saisi le cargo nord-coréen "Wise Honest" (17.000 tonnes), accusé d'avoir violé les sanctions internationales en exportant du charbon et en important des machines. Il se trouvait bloqué depuis un an en Indonésie, son capitaine étant poursuivi par les autorités indonésiennes. Une procédure de saisie avait été lancée par Washington en juillet 2018.

Dans sa lettre, Kim Song demande à Antonio Guterres de prendre des "mesures urgentes" pour aider son pays à récupérer son cargo et ainsi "de contribuer à la stabilité de la péninsule coréenne et de prouver l'impartialité de l'ONU". Selon Pyongyang, la saisie américaine est "un acte illégal et scandaleux", a rapporté l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA.

Le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a affirmé récemment que cette saisie était contraire à l'esprit d'une déclaration commune signée par le président américain et le numéro un nord-coréen lors de leur premier sommet en juin 2018 à Singapour.

La Corée du Nord est sous le coup de multiples sanctions économiques décidées notamment à trois reprises en 2017 à l'initiative des Etats-Unis pour la contraindre à renoncer à ses programmes balistiques et nucléaires.


Le secrétariat général de l'ONU ne peut guère intervenir pour que la Corée du Nord récupère un cargo saisi récemment par les Etats-Unis, a indiqué lundi son porte-parole, Stéphane Dujarric, après une requête émise par Pyongyang.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a reçu une lettre envoyée vendredi par l'ambassadeur nord-coréen auprès des Nations...