X

Dernières Infos

Les attentats au Sri Lanka parmi les plus meurtriers depuis le 11-Septembre



AFP
23/04/2019

Les attentats suicides du dimanche de Pâques au Sri Lanka qui ont fait au moins 320 morts comptent parmi les attaques les plus meurtrières commises contre des civils depuis le 11 septembre 2001.

- Etats-Unis, 2001 : 2.977 morts - Le 11 septembre, 2.977 personnes périssent dans les attentats les plus sanglants jamais commis dans le monde. Dix-neuf pirates de l'air d'el-Qaëda détournent quatre avions pour les précipiter sur les symboles économique, militaire et politique des Etats-Unis. Deux avions se fracassent sur les tours jumelles du World Trade Center à New York, un troisième s'écrase sur le Pentagone à Washington. Un quatrième avion tombe dans un champ de Pennsylvanie (est), après une intervention des passagers.

- Somalie, 2017 : 512 morts - Le 14 octobre, un attentat au camion piégé dans le district de Hodan, un quartier commerçant de Mogadiscio, fait 512 morts et plus de 295 blessés, selon un bilan officiel. L'attaque, la plus meurtrière de l'histoire du pays, est attribuée par les autorités aux islamistes shebab.

- Irak, 2007 : plus de 400 morts - Le 14 août, quatre camions piégés explosent dans les villages d'Al-Khataniyah et d'Al-Adnaniyah, essentiellement peuplés par des Yézidis, dans la province de Ninive (nord). Ces attentats simultanés, imputés par l'armée américaine à la branche irakienne d'el-Qaëda, font plus de 400 morts.

- Russie, 2004 : plus de 330 morts - Le 1er septembre, un commando islamiste composé de Tchétchènes et d'Ingouches, prend en otages 1.200 personnes, en exécutant plusieurs, dans une école d'Ossétie du nord, à Beslan. Après 52 heures d'angoisse, une double explosion sème la panique, les enfants tentent de fuir sous les tirs des preneurs d'otages. Les forces spéciales russes donnent l'assaut. Au total, plus de 330 civils sont tués, dont 186 enfants, et plus de 700 blessés.

- Irak, 2016 : 323 morts - Le 3 juillet, une attaque suicide au minibus piégé fait 323 morts dans une rue bondée de Karrada, un quartier commerçant majoritairement chiite de Bagdad. L'attentat est revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

- Egypte, 2017 : 305 morts - Le 24 novembre, une trentaine d'hommes portant la bannière noire de l'EI lancent un assaut sur la mosquée al-Rawda, dans le village de Bir al-Abd, dans le Nord-Sinaï (est). Au moins 305 personnes, dont 27 enfants, sont tuées et 128 blessées.

- Syrie, 2018 : 252 morts - Le 25 juillet, l'EI lance une série d'attaques coordonnées dans la province méridionale de Soueida, faisant 252 morts. Les attaques, menées par des kamikazes portant des ceintures explosives, visent la capitale provinciale et des villages du nord de la province, contrôlée par Bachar el-Assad.

- Egypte, 2015 : 224 morts - Le 31 octobre, un attentat à la bombe revendiqué par la branche égyptienne de l'EI coûte la vie aux 224 passagers d'un Airbus A321 russe, peu après son décollage de Charm el-Cheikh, une station balnéaire du Sinaï.

- Irak, 2006 : 202 morts - Le 23 novembre, des jihadistes d'el-Qaëda font exploser quatre voitures piégées et tirent une dizaine d'obus de mortier à Sadr City, le bastion chiite de Bagdad, faisant 202 morts.

- Indonésie, 2002 : 202 morts - Le 12 octobre, un kamikaze fait exploser une voiture bourrée de TNT et de produits chimiques devant une discothèque du quartier touristique de Kuta, la principale station balnéaire de Bali. Simultanément, un homme actionne sa veste explosive dans un restaurant tout proche. Au total, 202 personnes sont tuées et plus de 300 blessées. L'attaque est attribuée à la Jamaah Islamiyah (JI), un réseau islamiste d'Asie du Sud-Est lié àel-Qaëda.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants