Liban

Un militant du PSP blessé par balles à Choueifate

Un militant du Parti socialiste progressiste du leader druze libanais Walid Joumblatt a été blessé par balle à Choueifate, au sud de Beyrouth, alors qu'il se rendait sur la tombe son frère, tué par balles également plusieurs mois auparavant, rapporte dimanche l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Nizar Abou Faraj, circulait à bord de sa voiture lorsqu'il a essuyé plusieurs coups de feu et a été atteint à l'épaule. Il a porté plainte auprès des autorités. Aucun suspect n'a pour le moment été identifié.

Ala’ Abou Faraj avait été tué à la suite d’une série de provocations et d’accrochages sur fond des législatives, en mai 2018. Le responsable présumé du meurtre, Amine Souki, un partisan du chef druze Talal Arslane, rival politique de M. Joumblatt, avait été exfiltré en Syrie pour échapper aux poursuites.

Dans un communiqué publié en fin de matinée, le Parti démocratique de Talal Arslane a affirmé qu'une "dispute a éclaté dans la nuit de samedi à dimanche entre Nizar Abou Faraj et des partisans du PD". Il ajoute que Nizar Abou Faraj "menace depuis deux mois de se venger de la mort de son frère (...) en intimidant les proches d'Amine Souki".

Le PSP a ensuite publié un communiqué dans lequel il appelle à "faire toute la lumière sur l'incident", affichant "toute sa confiance en la justice".


Un militant du Parti socialiste progressiste du leader druze libanais Walid Joumblatt a été blessé par balle à Choueifate, au sud de Beyrouth, alors qu'il se rendait sur la tombe son frère, tué par balles également plusieurs mois auparavant, rapporte dimanche l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Nizar Abou Faraj, circulait à bord de sa voiture lorsqu'il a essuyé...