Dernières Infos

Brexit : le Labour propose de débattre d'un nouveau référendum

AFP
22/01/2019

Le Labour, principal parti d'opposition au Royaume-Uni, a proposé que les députés puissent débattre d'un nouveau référendum sur le Brexit, une option exclue par le gouvernement conservateur de Theresa May mais dont l'idée ne cesse de progresser.

Cette proposition figure dans un amendement déposé lundi soir par les travaillistes. Concrètement, le Labour souhaite que soit accordé aux députés un débat pour envisager comment éviter une sortie de l'UE sans accord au 29 mars, date prévue du Brexit, un scénario qui inquiète les milieux économiques.

Parmi les options évoquées figure une renégociation de l'accord de Brexit de Theresa May, massivement rejeté par les députés la semaine dernière, pour inclure une nouvelle union douanière avec l'UE et le maintien d'une "relation forte" avec le marché unique.

L'amendement prévoit également de "légiférer" pour organiser un "vote populaire" sur l'accord ou la proposition qui aura retenu le soutien d'une majorité de parlementaires.

L'amendement des travaillistes, qui a peu de chances d'être adopté, a été salué par les partisans d'un nouveau vote sur le Brexit. "Le fait que le Labour reconnaisse (qu'un nouveau vote) pourrait être la seule manière d'avancer est un grand pas en avant", s'est félicité le député du Labour David Lammy, partisan d'un second référendum.

Theresa May a annoncé lundi qu'elle allait retourner discuter avec Bruxelles pour sauver son accord de Brexit. Elle a également répété son refus d'organiser un second référendum ou de repousser la date du Brexit. Elle a par contre maintenu sur la table le scénario d'un "no deal", que l'opposition lui demande d'abandonner.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué