X

Sport

D’un camp de réfugiés au Bayern, le fabuleux destin d’Alphonso Davies

Football / Focus
OLJ
11/01/2019 | 00h00

Né dans un camp de réfugiés en Afrique, international canadien à 16 ans, engagé à 17 ans par le Bayern Munich ! La vie d’Alphonso Davies est un film, qui ne fait peut-être que commencer tant ce gamin a du talent.

« Lorsque nous allions chercher notre nourriture, il nous fallait enjamber des cadavres... » Cette histoire, Alphonso Davies la tient de sa mère. Elle remonte au tournant du siècle. Ses parents fuient alors la guerre civile au Libéria et viennent échouer dans le camp de réfugiés de Buduburam, au Ghana. C’est là que vient au monde le petit Alphonso. C’est là qu’il va grandir pendant quatre ans, dans cette cité provisoire aux allures de bidonville, où l’espoir est la source d’énergie la moins chère. Puis le miracle ! La famille est autorisée à émigrer vers le Canada, à Windsor (Ontario) d’abord. Plus tard à Edmonton (Alberta). Une vie commence.

Adoubé par Zlatan

Dans cette ville où le hockey sur glace est roi, le petit garçon se passionne pour le soccer. Ses parents ne peuvent pas lui payer l’inscription dans un club ? Il joue dans une équipe de bambins après l’école. Et il est immédiatement repéré par une école de football locale.

Début du conte de fées… À 14 ans, le surdoué est engagé par le grand club de Vancouver, les Whitecaps, qui évoluent dans le championnat professionnel de MLS. Attaquant gaucher, capable de jouer sur les deux ailes aussi bien qu’au centre, il enchaîne les records de précocité : à 15 ans, il est le plus jeune joueur de l’histoire de la United Soccer League, la 2e division nord-américaine ; à 15 ans, 8 mois et 15 jours, il est le plus jeune joueur du Canada et le deuxième plus jeune de toute l’histoire de la MLS (après Freddy Adu) ; à 16 ans et 7 mois, il est le plus jeune international canadien. Plus jeune buteur de tous les temps de la Gold Cup (le championnat des nations de la Concacaf). Meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations ! La saison dernière, à 17 ans, « Phonzy » joue 31 matches de MLS, pour huit buts et dix passes décisives.

Avant même d’avoir touché le sol européen, le voilà d’ailleurs adoubé par le « roi » Zlatan Ibrahimovic : « Je lui vois un avenir brillant », déclare le Suédois, star des Los Angeles Galaxy. « C’est un immense talent, nous attendons beaucoup de lui », ajoute bientôt Hasan Salihamidzic, le directeur sportif du Bayern Munich, qui l’a arraché aux Whitecaps pour 11,5 millions d’euros (transfert le plus cher pour un joueur de MLS « à l’export »).

Mbappé ou Messi ?

Quant à son « découvreur » à Vancouver, l’entraîneur Craig Dalrymple, il n’hésite pas à le comparer à Kylian Mbappé, « pour sa puissance et sa vitesse ».

À Doha cette semaine, où il participe au stage hivernal du Bayern Munich, Davies a pourtant avoué que sa source d’inspiration était plutôt... Lionel Messi. « Son jeu est un modèle pour moi, même s’il est un petit peu plus petit (1,70 m contre 1,78 m) et que j’ai les jambes plus longues, dit-il, mais je sais garder la balle et ensuite j’utilise la vitesse que Dieu m’a donnée pour déborder mes adversaires. » À peine arrivé, et à la faveur du rassemblement au Qatar, ce garçon au sourire immense a déjà détrôné les stars Jérôme Boateng, David Alaba ou Rafinha... du poste de DJ de l’équipe ! « C’est un gars ouvert, qui a vite noué un bon contact avec tout le monde », assure en souriant son coéquipier Niklas Süle.

Le plus dur commence désormais pour lui.

Le Bayern Munich lui donne quelques années pour se glisser dans les habits – encore immenses pour lui – de Franck Ribéry et Arjen Robben, les deux légendes du club sur le départ, à 35 et 34 ans.

Christophe BEAUDUFE/AFP

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants