Dernières Infos

Moscou veut un "dialogue concret" avec Washington sur le traité INF

AFP
15/12/2018

La Russie s'est dit prête samedi à un "dialogue ouvert et concret" avec les Etats-Unis à propos du traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) datant de la Guerre froide, dont Washington souhaite se retirer.

Selon Moscou, une note a été envoyée mercredi par le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, à son homologue américain Jim Mattis, appelant à un tel dialogue, mais sans jamais recevoir de réponse formelle.

"Tout cela témoigne de la réticence des Etats-Unis à un dialogue raisonné et professionnel avec la Russie dans l'intérêt de résoudre les problèmes pressants de sécurité régionale et internationale", a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Les Etats-Unis ont adressé début décembre un ultimatum à la Russie, lui donnant 60 jours pour se conformer au traité sur les armes nucléaires de portée intermédiaire (INF) de 1987, faute de quoi ils se retireront de l'accord.

L'Otan et les Etats-Unis accusent Moscou de violer le traité INF par la mise au point d'un nouveau système de missile, des accusations rejetées par la Russie comme "sans fondement".

Le traité INF, signé en 1987 par les dirigeants américain et soviétique de l'époque, Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, a aboli l'usage de toute une série de missiles d'une portée variant de 500 à 5.500 km.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants