X

Dernières Infos

Aoun reçoit le président autrichien à Baabda

Liban
OLJ
11/12/2018

Le président libanais, Michel Aoun, recevait mardi au palais de Baabda son homologue autrichien, Alexander Van der Bellen, qui effectue une visite officielle de trois jours au Liban.

Lors d'une conférence de presse conjointe à l'issue de leur entretien, le président Aoun a insisté sur "la nécessité d'unifier les efforts internationaux dans le cadre de la lutte contre le terrorisme". "Nous avons également insisté sur la nécessité de trouver urgemment une solution à la crise des déplacés syriens qui permettrait leur retour dans des zones sécurisées chez eux, sans attendre une solution politique au conflit syrien, car le Liban ne peut plus supporter davantage ce fardeau", a-t-il encore dit.

Le Liban accueille plus d'un million de réfugiés syriens, et seuls quelques milliers sont rentrés chez eux dans le cadre d'opérations de retour "volontaire" organisées par la Sûreté générale libanais, en coordination avec les autorités syriennes.

Le président autrichien a dans ce contexte salué l'accueil que le Liban réserve aux réfugiés syriens "malgré les circonstances difficiles".

Les deux présidents se sont enfin accordés sur la nécessité renforcer les relations bilatérales.

Le chef de l'Etat libanais a également évoqué ses récentes concertationsa avec les différentes parties pour tenter de débloquer la crise gouvernementale.

"Après l'impossibilité de former le gouvernement, il était impératif de prendre une initiative pour mettre tout le monde d'accord. Cette initiative doit être couronnée de succès car les dangers qui guettent le Liban sont grands", a prévenu le chef de l'Etat, qui s'est entretenu hier avec le Premier ministre désigné, Saad Hariri, et le président du Parlement, Nabih Berry, à ce sujet.

Le président autrichien doit s'entretenir durant son séjour avec MM. Hariri et Berry.

Accompagné d’une délégation de responsables dans les domaines de l’industrie et du commerce, M. Van der Bellen a été reçu hier à l’aéroport de Beyrouth par le ministre sortant pour la Lutte contre la corruption, Nicolas Tuéni, qui représentait le chef de l’État, et l’ambassadeur d’Autriche au Liban, Martin Wrba. Pour sa première journée au Liban, le président autrichien s'est rendu dans le camp de réfugiés syriens de Hoch el-Rafiqa, dans la Békaa.


À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué