Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Yémen : l’ONU propose aux belligérants le contrôle conjoint du port de Hodeida

L’ONU, dans le cadre des consultations de paix sur le Yémen en Suède, propose l’abandon par les rebelles du port stratégique de Hodeida dans le cadre d’un cessez-le-feu, pour le placer sous contrôle conjoint avec le gouvernement. Selon un document, l’envoyé spécial des Nations unies, le Britannique Martin Griffiths, propose que la coalition militaire progouvernementale sous commandement saoudien cesse ses opérations militaires contre Hodeida, en échange d’un retrait des combattants houthis de la ville portuaire.

Hodeida, par où entre l’essentiel de l’aide humanitaire au Yémen, serait ensuite placée sous la double tutelle du gouvernement et des rebelles, avec la supervision des Nations unies. La proposition ne prévoit pas le déploiement d’une mission de maintien de la paix. « La proposition de l’envoyé spécial est à l’étude. La réponse viendra bientôt, si Dieu le veut », a indiqué un membre de la délégation gouvernementale, Hadi Haig. Selon un délégué houthi, Salim al-Moughaless, les rebelles ne pourraient envisager d’abandonner Hodeida que dans le cadre d’une solution politique globale au conflit qui a fait environ 10 000 morts depuis 2014.

L’ONU, dans le cadre des consultations de paix sur le Yémen en Suède, propose l’abandon par les rebelles du port stratégique de Hodeida dans le cadre d’un cessez-le-feu, pour le placer sous contrôle conjoint avec le gouvernement. Selon un document, l’envoyé spécial des Nations unies, le Britannique Martin Griffiths, propose que la coalition militaire progouvernementale sous...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut