Récompense

Le Choix Goncourt de l’Orient 2018 à « Frère d’âme » de David Diop

L’ambassadeur de France Bruno Foucher, lors de la remise du prix Le Choix Goncourt de l’Orient 2018, et Tahar Ben Jalloun, assis parmi le jury étudiant. Photo Michel Sayegh

Suite à la délibération à huis clos du grand jury étudiant du prix littéraire francophone régional Le Choix Goncourt de l’Orient 2018, organisé par l’AUF Moyen-Orient et l’Institut français du Liban, le prix a été décerné hier à Frère d’âme de David Diop.

La proclamation a eu lieu au Salon du livre francophone de Beyrouth au nouveau BIEL. Le lauréat a été choisi au premier tour du scrutin avec 22 voix sur 27.

Le jury était composé de 37 jurés, représentant 33 universités de 12 pays du Moyen-Orient : Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Éthiopie, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Palestine, Soudan, Syrie et Arabie saoudite. La mobilisation et le soutien des ambassades de France à Amman, Bagdad et Khartoum ont contribué à la réussite de l’activité auprès des universités jordaniennes, irakiennes et soudanaises.

En présence de Tahar Ben Jelloun, membre de l’Académie Goncourt, et de Mme Véronique Olmi, lauréate du prix Goncourt 2017, ainsi que de l’ambassadeur de France Bruno Foucher et d’Hervé Sabourin, directeur régional de l’AUF au Moyen-Orient, la proclamation du prix s’est faite en arabe et en français par les deux plus jeunes étudiants du grand jury. Elle a été suivie d’un débat public entre les étudiants, Ben Jelloun et Olmi, modéré par la présidente du grand jury, Salma Kojok, romancière francophone.

Comme le veut désormais la tradition, le lauréat 2018 du prix Le Choix Goncourt de l’Orient sera invité à l’occasion du prochain Salon du livre francophone de Beyrouth et son roman sera traduit en arabe. Les activités du prix se prolongeront tout au long de l’année 2019 dans les pays de la région à travers les campus numériques francophones de l’AUF et les instituts français.


Suite à la délibération à huis clos du grand jury étudiant du prix littéraire francophone régional Le Choix Goncourt de l’Orient 2018, organisé par l’AUF Moyen-Orient et l’Institut français du Liban, le prix a été décerné hier à Frère d’âme de David Diop.

La proclamation a eu lieu au Salon du livre francophone de Beyrouth au nouveau BIEL. Le lauréat a été...