Sur le net

Quand une déclaration du frère du roi Salmane devient virale

Une image tirée de la vidéo du frère du roi Salmane, le prince Ahmad ben Abdel Aziz.

Le 3 septembre dernier, une vidéo du frère du roi Salmane, le prince Ahmad ben Abdel Aziz, est publiée sur internet et, rapidement, inonde les réseaux sociaux. Et pour cause, en réponse à des jeunes qui l’interpellent, devant son domicile londonien, aux cris de « à bas les al-Saoud » et « les Saoud criminels », il choisit de répondre posément, calmement et, surtout, en insistant, contre l’avis de sa garde rapprochée, pour que les portables des manifestants continuent de filmer la scène. Les manifestants protestent principalement contre la poursuite des combats au Yémen. Il leur donne raison et affirme être en faveur d’un arrêt immédiat de la guerre. Surtout, il opère une distinction nette entre le clan al-Saoud et l’actuel pouvoir en place. « Qu’est-ce que les Saoud ont à voir là-dedans », déclare-t-il avant d’ajouter : « Ce n’est pas la famille Saoud qui est responsable de ce qui se passe » mais bien « le roi et son prince héritier ».



Tollé sur la Toile. Le hashtag « Ahmad al-Saoud pour roi » inonde Twitter. Des rumeurs de coup d’État circulent également. Le lendemain, l’agence nationale saoudienne SPA « corrige » les propos du prince Ahmad en les qualifiant d’« imprécis ». Elle publie un communiqué attribué au prince dans lequel il dit avoir tout simplement exprimé son soutien au pouvoir en place, à la tête duquel figurent « le roi et son prince héritier ». Toutefois, et depuis cet incident, certaines informations font état d’une décision du prince Ahmad de s’abstenir désormais de rentrer en Arabie saoudite.

Ahmad ben Abdel Aziz est l’un des plus jeune fils du défunt roi Abdel Aziz al-Saoud, et frère de sang de l’actuel monarque, Salmane.


Le 3 septembre dernier, une vidéo du frère du roi Salmane, le prince Ahmad ben Abdel Aziz, est publiée sur internet et, rapidement, inonde les réseaux sociaux. Et pour cause, en réponse à des jeunes qui l’interpellent, devant son domicile londonien, aux cris de « à bas les al-Saoud » et « les Saoud criminels », il choisit de répondre posément, calmement et,...

commentaires (6)

Pt' être du catch-up plutôt...

Wlek Sanferlou

22 h 59, le 11 octobre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Pt' être du catch-up plutôt...

    Wlek Sanferlou

    22 h 59, le 11 octobre 2018

  • tous coupable chez les saoud !!!!!!!!!!!!!!

    Talaat Dominique

    19 h 22, le 11 octobre 2018

  • Du rififi chez les voyous..... Tous les memes.

    Tabet Karim

    15 h 23, le 11 octobre 2018

  • Peut être une lutte intestine pour hériter de l'héritage ? !!!!!!

    FRIK-A-FRAK

    15 h 13, le 11 octobre 2018

  • PRIERE LIRE DU KETCHUP !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 00, le 11 octobre 2018

  • DU KATCHUP !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 59, le 11 octobre 2018