Dernières Infos

Réfugiés palestiniens: l'Unrwa lance un appel à contribution

AFP
10/09/2018

Le chef de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) a lancé lundi un appel à contribution face à une "crise financière sans précédent", plusieurs pays arabes ayant déjà annoncé une contribution pour pallier à la fin de l'aide américaine. "Nous avons toujours besoin d'environ 200 millions de dollars (172 millions d'euros) pour combler le déficit de cette année", a déclaré au Caire lors d'une conférence de presse le directeur de l'Unrwa, Pierre Krähenbühl.

L'agence onusienne traverse une "crise financière sans précédent" depuis la décision fin août des Etats-Unis, de loin son plus grand contributeur, de ne plus verser sa part, a-t-il regretté. Pour faire face à ce manque, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Qatar ont annoncé chacun une contribution ponctuelle de 50 millions de dollars (43 millions d'euros), selon M. Krähenbühl.

Le chef de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a assuré au directeur de l'agence que les pays arabes "ne permettraient pas le démantèlement de l'Unrwa", selon un communiqué de l'organisation panarabe. Mardi, les chefs de la diplomatie des pays membres de la Ligue arabe se réuniront au Caire en présence de M. Krähenbühl pour un sommet largement consacré à la situation de l'Unrwa. La Jordanie, pays membre de la Ligue arabe, avait annoncé fin août l'organisation d'une conférence le 27 septembre à New York pour soutenir l'agence mise à mal par la fin de la contribution américaine.

Avec 350 millions de dollars (300 millions d'euros) versés en 2017, les Etats-Unis étaient les premiers contributeurs à l'agence onusienne. Ils ont justifié leur décision de mettre fin à cette aide par le caractère "irrémédiablement biaisées" des activités de l'agence, selon eux.

L'Unrwa est un intervenant essentiel auprès de millions de Palestiniens depuis sa mise en place il y a près de 70 ans, après le conflit ayant suivi la création d'Israël.

La décision américaine a été qualifiée de "cruelle et irresponsable", par un responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Hanane Achraoui, et saluée par Israël, qui accuse l'Unrwa de "perpétuer le conflit" israélo-palestinien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Hariri à Washington : Chaque partie campe sur ses positions

Un peu plus de Médéa AZOURI

Nightlife(s) libanaise(s)

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants