Rechercher
Rechercher

Société

À Aix-en-Provence, une église pour les catholiques d’Orient

La chapelle était bondée samedi matin pour cette première messe dédiée aux catholiques orientaux. Photo M. A. / La Provence

La chapelle de la Consolation à Aix-en-Provence est désormais dédiée aux catholiques d’Orient. Samedi matin, la première messe y a été célébrée en langue arabe, a rapporté hier le journal en ligne La Provence. Les fidèles étaient nombreux et émus, comme c’est le cas de Nayla Saki, libanaise et présidente du jumelage Aix-Baalbeck : « C’est une très belle initiative, confie-t-elle. Je suis émue car cela manquait à ma communauté. »

Fermée depuis douze ans, l’église romane était un lieu de concerts et d’expositions. Elle a été rachetée par la mairie à l’hôpital Saint-Jacques. Le père Benoît Tissot, de la paroisse Saint-Sauveur, a décidé d’en faire un lieu de culte pour les peuples d’Orient. « Il fallait un lieu à Aix dédié à cette communauté libanaise, syrienne, irakienne, explique-t-il. Ils n’ont pas la même façon de s’adresser à Dieu que les chrétiens occidentaux et pas la même langue de culte. Ce sont des rites qui leur sont propres, et si on ne les transmet pas aux générations futures, ils risquent de se perdre. De plus, certaines populations orientales en fuite de leur pays et de la guerre se sont retrouvées à Aix. Il leur faut un lieu paisible pour se reconstruire. Prier dans sa langue et selon ses traditions peut être un bon point de départ. »


La chapelle de la Consolation à Aix-en-Provence est désormais dédiée aux catholiques d’Orient. Samedi matin, la première messe y a été célébrée en langue arabe, a rapporté hier le journal en ligne La Provence. Les fidèles étaient nombreux et émus, comme c’est le cas de Nayla Saki, libanaise et présidente du jumelage Aix-Baalbeck : « C’est une très belle...