Dernières Infos

Idleb: Le Drian met en garde contre une "déflagration humanitaire"

AFP
06/09/2018

Le ministre français des Affaires Étrangères, Yves Le Drian, a mis en garde jeudi contre les "risques d'une déflagration humanitaire" à Idleb, dernier bastion rebelle en Syrie sous la menace d'une offensive du régime.

"Manifestement le régime de Bachar el-Assad veut prendre Idleb militairement, et nous mettons en garde tous les acteurs sur les risques de déflagration humanitaire que cela peut produire", a déclaré le ministre, en visite de travail à Athènes.

Il a qualifié l'enclave de "bombe à retardement à la fois humanitaire et sécuritaire", relevant que s'y concentraient, outre les civils et réfugiés, nombre "de groupes de combattants, de groupes terroristes".

Interrogé sur l'hypothèse d'un usage d'armes chimiques par le régime syrien lors d'une offensive contre l'enclave, M. Le Drian a réaffirmé aussi la détermination de la France "à n'accepter aucune dérogation à la non prolifération chimique".

"Il y a des lignes rouges, elles ont été franchies une première fois, la réponse française a été au rendez vous ; si elles étaient franchies une nouvelle fois la réponse serait identique", a-t-il déclaré, à l'issue d'une rencontre avec son homologue, Nikos Kotzias.

Craignant un assaut imminent du régime, des centaines de civils ont commencé à fuir la province d'Idleb jeudi, à la veille de négociations tripartites cruciales en Iran, censées sceller le sort de cet ultime grand bastion jihadiste et rebelle dans la Syrie en guerre.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué