Dernières Infos

Syrie: remise des armes et préparatifs d'évacuation de rebelles de Deraa

AFP
15/07/2018

Les rebelles syriens poursuivent dimanche l'opération de remise de leurs armes lourdes dans la ville méridionale de Deraa, conformément à un accord parrainé par Moscou, tandis que les préparatifs étaient en cours pour l'évacuation de combattants et de civils vers le nord du pays, selon des sources concordantes.
L'agence de presse officielle Sana a indiqué que "des groupes armés dans le centre de (la ville de) Deraa continuent de livrer des armes lourdes à l'armée syrienne", publiant à l'appui des photos de chars et de canons qui appartiendraient aux rebelles. 
Les médias d'Etat avaient déjà annoncé samedi le début de cette opération, conformément à l'accord conclu le 6 juillet entre les insurgés et Moscou stipulant le désarmement des groupes rebelles et un retour des institutions étatiques dans les zones qui échappaient au contrôle de Damas. 
La remise de l'artillerie lourde et moyenne devrait ouvrir la voie à l'entrée des forces gouvernementales dans ce chef-lieu et berceau de la révolte contre le régime de Bachar el-Assad en 2011, où un drapeau national a déjà été hissé jeudi, en guise de victoire des forces loyalistes.

Le régime, qui a réussi à faire plier les rebelles en moins de trois semaines au terme d'une offensive éclair lancée le 19 juin, avait déjà pris le contrôle de la quasi-totalité de la province de Deraa, mais les procédures prévues par l'accord n'avaient pas encore débuté dans la ville éponyme.
En parallèle, les préparatifs étaient en cours dimanche pour l'évacuation de quelques 1.400 combattants et civils vers le nord syrien, conformément aussi à l'accord entre Moscou et les rebelles, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). 
"Selon l'accord, 30 bus sont prévus pour transférer 1.400 combattants et membres de leurs familles vers la province d'Idleb", a indiqué à l'AFP le directeur de cette ONG, Rami Abdel Rahmane. 
Selon un correspondant de l'AFP à Deraa, "15 bus devraient transporter 750 combattants" ainsi que "quelques membres de leurs familles" ce dimanche. 
Ce transfert concerne les rebelles et civils ayant refusé l'accord de "réconciliation" qui s'apparente de facto à une capitulation. Les négociateurs russes avaient d'abord exclu toute possibilité de départ de combattants lors des premiers rounds de négociations, avant de céder au terme d'âpres discussions. 
Fort du soutien de Moscou, le régime syrien contrôle désormais 61% du territoire syrien, selon l'OSDH. Le conflit a déjà fait plus de 350.000 morts depuis mars 2011. 

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Les menaces israéliennes contre le Liban et le test de Gaza

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué