Dernières Infos

Affaire Suzanne el-Hajj : Itani affirme avoir été battu lors de son interrogatoire

Liban
OLJ
31/05/2018

Le dramaturge libanais Ziad Itani, accusé d’intelligence avec Israël et emprisonné à tort pendant quatre mois avant d’être libéré le 13 mars, a indiqué jeudi lors d'un entretien à la chaîne LBCI qu'il avait été battu et torturé lors de son interrogatoire à la Sûreté de l’État. "Lorsqu'on m'a frappé on m'a transmis les salutations de (l’ancienne directrice du bureau de lutte contre la cybercriminalité au sein de la police libanaise) Suzanne el-Hajj", a déclaré M. Itani. 

Ces déclarations interviennent alors que le premier juge d’instruction militaire, Riad Abou Ghida, avait accepté mardi la remise en liberté sous caution d'élection de domicile de Suzanne el-Hajj, accusée de fabrication de fausses preuves contre le dramaturge libanais. M. Itani a réaffirmé, lors de son entretien à la chaîne locale, qu'il était innocent.

Suzanne el-Hajj avait été arrêtée le 2 mars dernier par les services de renseignements des FSI. Elle est poursuivie pour fabrication de fausses preuves contre le dramaturge Ziad Itani et pour "cyberattaques et piratage visant des sites de ministères, d'institutions de sécurité, de banques, des sites d'information et d'autres pages web, au Liban et à l'étranger".

Au sujet de sa libération et de l'accueil festif qu'elle a reçu de la part de ses proches, le député Jamil Sayyed, a affirmé sur son compte Twitter qu'il était "choqué" de la voir accueillie de cette manière. "Elle devrait s'enterrer de honte", a-t-il affirmé.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants