X

Dernières Infos

La cour suprême israélienne valide le recours aux tirs mortels à Gaza

AFP
25/05/2018

La Cour suprême israélienne a validé jeudi le recours à des tirs mortels de l'armée contre les Palestiniens qui manifestent le long de la frontière dans la bande de Gaza. Dans le jugement de 41 pages publié par le ministère de la Justice jeudi soir, la Cour a rejeté à l'unanimité le recours d'ONG israéliennes et palestiniennes qui avaient demandé fin avril l'arrêt de ces tirs mortels de l'armée contre les Palestiniens à Gaza.
La présidente de la Cour Esther Hayut a accepté la position du gouvernement israélien, pour lequel les manifestants de Gaza ne sont pas des manifestants civils pacifiques mais des acteurs d'un "conflit armé" entre Israël et le Hamas, qui contrôle Gaza.
Les habitants de la bande de Gaza manifestent depuis le 30 mars le long de la frontière entre l'enclave sous blocus et l'Etat hébreu pour réclamer le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu'ils ont fuies à la création d'Israël en 1948.
Au moins 119 Palestiniens ont été tués depuis cette date par les tirs de soldats israéliens selon les autorités de l'enclave palestinienne, dirigée par le mouvement islamiste Hamas.
Israël, en butte aux accusations d'usage excessif de la force, assure ne tirer à balles réelles qu'en dernier ressort. Il accuse le Hamas de pousser les civils sur la ligne de front pour couvrir des tentatives d'incursion en territoire israélien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une semaine décisive pour le gouvernement

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants