Dernières Infos

Un tribunal israélien refuse d'ajourner l'expulsion d'un responsable de HRW

AFP
17/05/2018

Un tribunal israélien de Jérusalem a refusé jeudi de repousser l'expulsion d'un directeur local de Human Rights Watch (HRW), accusé par les autorités israéliennes de "soutenir le boycott" de l'Etat hébreu.

Cette décision a été annoncée à l'AFP par le responsable concerné, Omar Shakir, citoyen américain, qui a ajouté avoir désormais une semaine pour quitter Israël.

Ce directeur en Israël et dans les Territoires palestiniens de l'organisation de défense des droits de l'Homme HRW basée à New York, a fait appel contre la procédure d'expulsion annoncée le 8 mai par le ministère israélien de l'Intérieur.
"Le juge a rejeté notre demande d'ordonnance provisoire qui m'aurait permis de rester dans le pays jusqu'à ce que l'appel soit examiné", a-t-il dit. "Le juge m'a donné jusqu'au 24 mai pour partir".
HRW va saisir la Cour suprême, selon lui.

Le ministère de l'Intérieur avait donné à M. Shakir deux semaines pour partir après avoir décidé de mettre fin à son permis de séjour en l'accusant de "soutenir le boycott d'Israël".

M. Shakir dément tout soutien au boycott et accuse Israël de chercher à faire taire une organisation très critique, sur fond de persistance du conflit israélo-palestinien.

Israël est en butte à une campagne globale de boycott économique, culturel ou scientifique, destinée à obtenir la fin de l'occupation et de la colonisation des Territoires palestiniens. Israël combat le boycott comme une menace stratégique attentant à sa légitimité.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour le courant du Futur, une restructuration...et des changements

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué