Investissements

Opération séduction du Sénégal envers les hommes d’affaires libanais

Le Mouvement des entreprises et représentations économiques françaises (Meref), en coopération avec Front Page Communication, a organisé cette semaine à l’École supérieur des affaires (ESA) une conférence consacrée à la promotion des investissements libanais au Sénégal. L’occasion pour les intervenants d’exposer le Plan Sénégal émergent, lancé par Dakar en vue de maintenir un niveau de croissance élevé (qui avoisine les 7 %) tout en ayant un fort impact sur le développement humain, à travers notamment le renforcement de la collaboration entre le public et le privé. Les secteurs-clés sont l’agroalimentaire, le tourisme, la santé, la distribution, la construction ou encore l’énergie.
Les officiels sénégalais ont vanté les atouts susceptibles d’attirer davantage d’investisseurs libanais, à savoir la stabilité économique et politique du pays, sa position stratégique en Afrique de l’Ouest et un cadre législatif avantageux. Avec quelque 25 000 expatriés recensés, la communauté libanaise au Sénégal joue déjà un rôle économique significatif dans le pays. Quant aux investisseurs résidant au Liban, ils devraient effectuer un voyage d’affaires au Sénégal dans les prochains mois.


Le Mouvement des entreprises et représentations économiques françaises (Meref), en coopération avec Front Page Communication, a organisé cette semaine à l’École supérieur des affaires (ESA) une conférence consacrée à la promotion des investissements libanais au Sénégal. L’occasion pour les intervenants d’exposer le Plan Sénégal émergent, lancé par Dakar en vue de...

commentaires (0)

Commentaires (0)