Dernières Infos

"Pays de merde" : le Nigeria convoque un diplomate américain

Reuters
15/01/2018

Le gouvernement nigérian a convoqué lundi un représentant de l'ambassadeur des Etats-Unis afin qu'il s'explique sur les propos du président Donald Trump d'après lequel les immigrants d'Afrique et de Haïti viennent de "pays de merde", a déclaré le ministère nigérian des Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama, "a demandé des éclaircissements sur la véracité ou sinon sur la substance des propos, soulignant que s'ils étaient authentiques, ils étaient profondément blessants, offensants et inacceptables", a fait savoir son ministère.

Donald Trump aurait tenu ces propos lors d'une rencontre en privé avec des élus du Congrès, sur l'immigration, jeudi dernier. Le sénateur démocrate Dick Durbin, qui a pris part à la réunion, a déclaré que le président avait eu recours à des termes "vulgaires", répétant plusieurs fois que les pays africains étaient des "pays de merde".

Lundi, Donald Trump a assuré que le sénateur Durbin avait "entièrement dénaturé" ce qui s'était dit lors de la réunion sur l'immigration de jeudi dernier à la Maison blanche, et qu'il nuisait en ce faisant aux efforts en cours pour obtenir un accord censé protéger les jeunes immigrants surnommés les "Dreamers".
"Le sénateur Dicky Durbin a entièrement dénaturé ce qui s'est dit lors de la réunion", a dit Trump sur Twitter.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le travail des Palestiniens, un dossier délicat et un timing sensible

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants