Dernières Infos

Internet coupé en RD Congo avant des manifestations contre Kabila

Reuters
30/12/2017

L es autorités de la République démocratique du Congo (RDC) ont ordonné samedi aux opérateurs de télécommunications de couper l'accès à internet et aux services de SMS dans tout le pays à la veille de manifestations anti-gouvernementales.

La mesure devait s'appliquer à compter de 18h00 heure de Kinshasa (17h00 GMT) jusqu'à de nouvelles instructions. Plus de deux heures plus tard, il était encore possible pour certains de se connecter sur internet.

Interrogé par Reuters, le ministre des Télécommunications, Emery Okundji, a expliqué que cette mesure avait été prise "pour des raisons de sécurité de l'Etat". "En réponse aux violences qui se préparent, il est du devoir du gouvernement de prendre toutes les mesures pour protéger la vie des Congolais", a-t-il ajouté.

Les manifestations de dimanche, à l'appel de mouvements catholiques, visent à réclamer au président Joseph Kabila qu'il s'engage à ne pas modifier la Constitution et qu'il ne brigue pas un troisième mandat. Les organisateurs de la contestation demandent aussi la libération de prisonniers politiques.

Les autorités de RDC ont interdit les manifestations de dimanche et prévenu que tout rassemblement de plus de cinq pays serait dispersé.

Kabila aurait dû quitter le pouvoir en décembre de l'année dernière, mais l'élection censée désigner son successeur a été plusieurs fois repoussée. Elle est programmée à présent pour décembre de l'année prochaine.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.