Sport

Le Ahed nouveau leader, Ansar tenu en échec

Football – Championnat du Liban
29/11/2017 | 00h00

Le Ahed a délogé le Safa de la première place qu'il occupait au classement général provisoire du championnat du Liban de première division de football en remportant le match qu'il ne fallait pas perdre, et qui mettait donc aux prises le leader et son dauphin au stade de la Cité sportive Camille Chamoun en ouverture de la neuvième journée.
Le Ahed a construit sa victoire assez rapidement, avec un but marqué dès la deuxième minute de jeu par Hassan Cheaïto. La rencontre sombrait ensuite dans l'ennui pendant toute la durée de la première période et une bonne partie de la seconde, avant de basculer dans la folie avec trois buts marqués dans les dix dernières minutes, temps additionnel compris.
Les deux premiers sont à mettre à l'actif du Ahed qui creusait l'écart grâce à Issa Yakubu (82e) et Hussein Mounzer (86e). Ces derniers concrétisaient superbement les excellents ballons distillés par le virtuose de l'équipe Mehdi Fahs, alors que le Safa, qui est passé totalement à côté de son match, n'a pu que constater les dégâts et sauver l'honneur en toute fin de partie grâce à Omar Kurdy (92e).
Le Ahed s'empare donc du fauteuil de leader, avec le même nombre de points que son adversaire du jour, mais grâce à sa victoire dans la rencontre directe avec son rival.
L'autre bonne opération de ce week-end a été réalisée par le Nejmeh, qui a balayé son hôte, al-Chabab al-Arabi, au stade municipal de Saïda, sur le score de trois buts à zéro. Sous la houlette de leur nouvel entraîneur Armen Sanamian, les Nejmiotes ont mené la danse pendant l'intégralité de la rencontre, offrant aux supporters ravis leur plus belle partition depuis le début de cette saison, ponctuée par trois buts magnifiques, œuvres de l'Égyptien Mahmoud Fathallah (45+1), du Syrien Abderrazak Hussein (52e), et du revenant Hassan Mohammad, qui clôturait la marque à six minutes du coup de sifflet final.
L'équipe d'Ansar a, quant à elle, été contrainte au partage des points à domicile avec le Tadamoun Tyr (1-1). Le mois de novembre a été désastreux pour les verts qui ont été incapables de remporter la moindre victoire, enregistrant, depuis leur dernier succès obtenu le 29 octobre contre le promu Islah Bourj al-Chamali, une défaite et deux nuls, et engrangeant ainsi deux points sur neuf possibles... Sans le penalty généreusement accordé par l'arbitre de la rencontre à la 81e minute et transformé par le canonnier attitré du club, Hajj Malek, Ansar aurait même subi une défaite humiliante face à une équipe qui végète dans les profondeurs du classement.
Ansar, septième, est désormais devancé par le Racing de Beyrouth et le Akhaa Ahly Aley, tous deux victorieux sur le même score de un but à zéro, respectivement face au Tripoli SC et Salam Zghorta.
Le Racing s'est imposé loin de ses bases, au stade Rachid Karamé, grâce à Nicolas Koffi (77e), alors que la formation de Aley est venue à bout du toujours coriace Salam Zghorta sur un but de l'inévitable Alex Khazzaka qui carbure à la moyenne d'une réalisation par match depuis quelques rencontres déjà....

À la une

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Douze à l’heure

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.