Dernières Infos

Israël: l'armée suspend un officier après la mort d'un Palestinien en Cisjordanie

AFP
21/11/2017

L'armée israélienne a suspendu un officier impliqué dans un incident en Cisjordanie occupée au cours duquel un conducteur palestinien avait été tué le mois dernier.

Le 31 octobre, Mohammed Moussa, âgé de 26 ans, avait été tué et sa sœur blessée lorsque des soldats israéliens avaient tiré sur leur voiture, près de la colonie juive de Halamish, et du village palestinien de Nabi Saleh, dans le nord de la Cisjordanie.

L'armée avait affirmé que la voiture s'était approchée de manière "suspecte" des soldats israéliens postés près de la colonie, mais avait ordonné l'ouverture d'une enquête.

Au terme de cette dernière, l'armée a décidé de "suspendre de ses fonctions de commandement en raison de sa conduite non professionnelle" un des officiers responsables des soldats sur place, a indiqué mardi un porte-parole militaire dans un communiqué.

Un deuxième officier a été "réprimandé pour son incapacité à clarifier à ses soldats le protocole adéquat pour identifier les véhicules circulant de manière suspecte", précise le texte.

Israël, Jérusalem et les Territoires palestiniens restent en proie aux violences même si, quasiment quotidiennes à partir d'octobre 2015, elles se produisent de façon plus sporadique.

Ces violences ont causé la mort d'au moins 308 Palestiniens ou Arabes israéliens, 51 Israéliens, et sept étrangers depuis le 1er octobre 2015, selon un décompte de l'AFP.

La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d'attaques, dont bon nombre commises au couteau ou à la voiture bélier.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.