X

Liban

Pour que la pizza devienne patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Ambassades

Pour la seconde année consécutive, l'Italie organise au Liban et dans le monde la Semaine mondiale de la cuisine italienne.

Pat.K. | OLJ
21/11/2017

Pour lancer la seconde édition de la Semaine mondiale de la cuisine italienne, l'ambassade d'Italie à Beyrouth a convié à un évènement avec un pizzaiolo, Giulio Abussi, venu spécialement de Naples pour l'occasion, au restaurant Margherita, à Saïfi. Affaire de rappeler qu'à partir de décembre prochain, la pizza napolitaine figurera désormais, comme le tango et la fauconnerie, à la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'Unesco.
Dans un entretien avec L'Orient-Le Jour, l'ambassadeur d'Italie Massimo Marotti a souligné que « c'est une Semaine organisée pour mettre l'accent sur les produits du terroir italien et sur la diversité de la cuisine italienne ».
Lui-même originaire de Naples, M. Marotti a précisé que « tous les jours, quatre millions de pizzas sont vendues en Italie ». Cet aliment, dont la qualité dépend des produits qui sont utilisés pour le fabriquer et de la manière dont il est confectionné, est donc une affaire prise au sérieux chez nos voisins italiens de l'autre rive de la Méditerranée.
« L'Association de la véritable pizza napolitaine a vu le jour à Naples pour préserver la tradition de fabrication dans le monde entier », a noté M. Marotti.
De son côté, Francesca Zadro, du service commercial à l'ambassade d'Italie à Beyrouth, a mis l'accent sur les produits du terroir italien qui seront mis en avant au cours de cette Semaine de la cuisine italienne. La cuisine et les produits italiens seront mis à l'honneur dans dix-sept restaurants, quatre caves à vin et deux marchands de glace. « L'Italie et le Liban ont de nombreux points en commun, la cuisine du terroir et l'amour de la bonne chère figurent parmi eux », relève l'ambassadeur.
Inaugurée dimanche en présence du ministre du Tourisme, Avedis Guidanian, la Semaine mondiale de la cuisine italienne se poursuivra jusqu'au 26 novembre. Elle comprendra notamment deux conférences organisées par l'Institut culturel italien dans les universités libanaises.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants