X

Culture

Génération Orient II : #12 Karen Klink, tatoueuse, 32 ans

28/10/2017

Il est révolu le temps où le tatouage était propre aux camionneurs, aux anciens combattants, aux dockers et aux rockeurs. Aujourd'hui il évolue à une vitesse sidérante, rattrapé par des artistes ayant à cœur de le renouveler. Le dessin est un medium qui suggère la narration, la narration sollicite l'imagination et celle de Karen Klink n'a pas de limites. Dessiner, c'est raconter des histoires, celle du loup couronné tsar ou du renard aux longues tresses, des oiseaux du paradis qui se mesurent à l'escrime ou de la métamorphose d'une fleur en serpent, d'un serpent en dragon ou d'un poisson en chat. Si vous cherchez à entrer dans son monde en perpétuelle mutation, sachez qu'elle en a absolument les clés, et les aiguilles pour vous le faire découvrir.
Lire la suite

 

Karen Klink est, après Ghaith Abi Ghanem et Jad Melki, Alexandra el-Kahwagi, Charlie Prince, Timi Hayek, Etyen, Chrystèle Khodr,  Salim Azzam, Carlo Massoud, Farid Chéhab, Cynthia Merhej et Ayla Hibri, le douzième « soldat » de la deuxième édition de Génération Orient, un vaste projet de résistance culturelle lancé, le 17 mai 2016, par « L'Orient-Le Jour » en partenariat avec la Société générale de banque au Liban (SGBL). Génération Orient est uniquement axé sur deux postulats incontournables et indiscutables : la jeunesse et l'art. Parce que plus que tous les autres, ces deux moteurs peuvent assurer la renaissance et la sérénité du Liban.

Retrouvez ici la première édition de Génération Orient

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

JE NE SUIS PAS UN ADEPTE DES TATOUAGES !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Beyrouth I : deux listes fortes et de nombreuses inconnues

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Le vote préférentiel... aux femmes

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!