X

Auto

Chevrolet Trailblazer, le baroudeur des beaux quartiers

Essai
30/09/2017


C'est en 2002 que GM lance son premier Trailblazer. Les Américains l'appelaient pudiquement un SUV Midsize, c'est donc un gros SUV pour nous... Et en plus de 15 ans et trois générations, le Trailblazer tire toujours son épingle du jeu, notamment grâce à ses véritables 7 places et des aptitudes offroad dignes de la marque américaine. L'Orient-Le Jour y a jeté un coup d'œil intéressé.
Il n'est pas toujours évident de trouver une voiture pratique, performante et qui a du style. La convenance a toujours été l'ennemie du style et de la performance. Les voitures à gros moteur sont dessinées par des formules mathématiques, pas au pinceau. Les voitures qui font plaisir aux yeux ont souvent un coffre réduit et un aspect coupé qui limite le confort et l'habitabilité. Il doit toujours exister un compromis, parce qu'il est difficile de réconcilier ces trois forces opposées.
Et pourtant, c'est la gageure que Chevrolet a réussi à réaliser avec le nouveau modèle. Son Trailblazer 2018 (7 passagers) a été complétement révisé avec un extérieur plus moderne et athlétique et un intérieur plus raffiné et luxueux. Il a été conçu pour combiner les performances hors terrain d'un 4 x 4 baroudeur et robuste avec l'efficacité et le confort d'un crossover, et est prêt à affronter les conditions de route les plus dures (spécialité libanaise s'il en est) avec un puissant moteur V6 injection directe délivrant 276 chevaux. Voici donc un SUV spacieux, confortable et pratique.

Hypersécurité
L'extérieur propose un look de loin plus sophistiqué que celui de son prédécesseur tout en conservant sa qualité première. Couplé à 4 roues motrices, son incroyable puissance vous sauvera de la boue comme de la neige, en réduisant la consommation d'essence.
Par ailleurs, la conduite du Trailblazer est fluide, ce qui, à première vue, surprend pour un véhicule de sa taille. Sa suspension est étudiée pour les longs voyages en famille et les autoroutes, et pas pour des courses contre les feux rouges. Le grand plus, par contre, se situe dans un système qui vous concernera si vous avez une famille : la sécurité de vos enfants, ainsi que la vôtre. Grâce à un tout nouveau groupe de systèmes de sécurité, actifs et passifs.
Pour ce qui est de l'intérieur, il est simple et va droit au but. La commande de bord est garnie d'accessoires utiles et à portée de main. Il est difficile de se perdre à travers la gamme de boutons et réglages. Une visibilité vaste et surprenante garde le conducteur conscient de ses alentours, assis dans un siège confortable qui est fait pour promouvoir une tenue et une position saines.
Le Trailblazer 2018 est disponible chez Impex, l'agent exclusif qui le propose à partir de 34 500 dollars (hors taxe).

À la une

Retour à la page "Auto"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué