Dernières Infos

Birmanie: la persécution des Rohingyas est "inacceptable", dit Tillerson

AFP
14/09/2017

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a appelé jeudi les militaires birmans à mettre fin à la "persécution" des Rohingyas, minorité musulmane dont les membres fuient massivement la Birmanie.

"Nous devons soutenir" la dirigeante du gouvernement civil birman Aung San Suu Kyi "dans son leadership mais devons dire très clairement aux militaires" que "ceci est inacceptable", a-t-il dit lors d'une conférence de presse avec son homologue britannique Boris Johnson à Londres.
"Cette persécution doit cesser, ce qui a été qualifié par beaucoup de nettoyage ethnique doit cesser", a-t-il martelé. Il a estimé qu'il s'agit d'un "moment crucial" pour cette "jeune démocratie émergente" et a assuré comprendre "la situation complexe dans laquelle se trouve Aung San Suu Kyi", prix Nobel de la paix.

Boris Johnson a également appelé la dirigeante birmane à utiliser "son autorité morale" pour plaider la cause des Rohingyas.
"Personne ne veut un retour à un régime militaire en Birmanie, personne ne veut un retour des généraux. Mais il est crucial qu'elle dise clairement qu'il s'agit d'une abomination et que ces gens pourront rentrer en Birmanie (...) et que les abus contre les droits de l'Homme et les tueries -des centaines, et même des milliers-vont cesser", a insisté le chef de la diplomatie britannique.

Depuis fin août, plus de 379.000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh voisin, pour fuir une campagne de répression de l'armée birmane consécutive à des attaques de rebelles rohingyas. Des milliers d'autres seraient toujours sur les routes.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.