X

Liban

La Chine appelle au développement des relations économiques

Diplomatie
OLJ
24/06/2017

En visite au Liban, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yii, a rencontré hier le président de la République, Michel Aoun, le chef du Parlement, Nabih Berry, ainsi que son homologue libanais, Gebran Bassil. Les discussions ont porté sur la nécessité de renforcer la coopération économique entre le Liban et la Chine, ainsi que sur les répercussions de la crise syrienne.
M. Yii, qui était accompagné de l'ambassadeur de Chine à Beyrouth, Wang Kajian, s'est rendu au palais de Baabda où il a discuté avec le président de la coopération commerciale entre le Liban et la Chine. M. Aoun s'est montré très favorable à cette collaboration, la Chine étant, selon lui, le premier pays exportateur au Liban. Cette coopération devrait être effectuée dans le cadre d'un projet économique lancé par le président chinois Xi Jinping et nommé « One Belt, One Road ».
M. Aoun a par ailleurs remercié la Chine pour son soutien à l'armée et aux services de sécurité, et évoqué les positions du Liban par rapport à la situation régionale.
Le président a également discuté avec le ministre chinois des répercussions négatives de la crise syrienne sur le pays ainsi que de l'espoir de voir se concrétiser une solution politique prochaine en Syrie.

Conférence de presse conjointe
Le ministre chinois s'est rendu chez le président de la Chambre, Nabih Berry, avec lequel il a évoqué la situation régionale, avant de se réunir au palais Bustros avec Gebran Bassil. Les deux responsables ont ensuite tenu une conférence de presse conjointe au cours de laquelle ils ont évoqué la coopération économique sino-libanaise ainsi que la crise des réfugiés syriens.
« Les secteurs du pétrole et du gaz représentent un aspect économique important au Liban. Nous invitons les compagnies chinoises à investir dans ces secteurs », a dit M. Bassil qui a également encouragé les Chinois à faire du tourisme au Liban. « Nous pensons que la Chine et le Liban peuvent être partenaires dans le développement du programme "One Belt, One Road" et renforcer la coopération entre les deux pays », a indiqué Wang Yii.
Les deux chefs de la diplomatie se sont ensuite exprimés sur la crise des réfugiés syriens et ses répercussions. « Nous avons évoqué la problématique des réfugiés à laquelle le pays fait face. La seule solution possible est dans le retour des réfugiés dans leur pays », a souligné M. Bassil avant d'ajouter que le retour pourrait être graduel « avant d'arriver à une solution politique et après ».
« La Chine va œuvrer à offrir des aides humanitaires aux réfugiés au Moyen-Orient. Nous avons déjà octroyé des aides au Liban et nous continuerons à le faire à l'avenir », a déclaré le ministre chinois.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’inquiétant ADN d’un ministre libanais

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué