Dernières Infos

Syrie: les jihadistes ont remis la ville de Tabqa aux FDS

AFP
11/05/2017

Les combattants du groupe Etat islamique ont remis le verrou stratégique de Tabqa aux Forces démocratiques syriennes, avant de prendre la fuite et d'être bombardés par la coalition, a indiqué jeudi la coalition.

"Environ 70 combattants du groupe Etat islamique ont accepté les conditions des Forces démocratiques syriennes" et ont "remis" les endroits qu'ils détenaient encore dans la ville et le barrage assiégés depuis des semaines, a déclaré la coalition dans un communiqué.
Ces conditions comprenaient "le démantèlement des engins explosifs improvisés" autour du barrage, "la remise de toutes leurs armes lourdes", et le "retrait forcé de tous les combattants de l'EI de la ville de Tabqa", a ajouté la coalition.
La coalition a ensuite "pisté" ces jihadistes qui quittaient la ville "et a frappé ceux qui pouvaient l'être sans risquer de toucher des civils", a ajouté la coalition dans son communiqué.

La conquête de Tabqa, ville du nord du pays en guerre après des semaines de combats, est l'une des plus importantes victoires des Forces démocratiques syriennes (FDS), l'alliance arabo-kurde soutenue par Washington qui combat depuis 2015 l'organisation jihadiste la plus redoutée au monde.
Outre la prise de la ville située à 55 km au sud-ouest de Raqqa, les FDS se sont emparées mercredi du barrage de Tabqa, le plus grand de Syrie.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

25 mai 2000-25 mai 2019 : ce qui reste de la fête de la Libération

Un peu plus de Médéa AZOURI

Et si on faisait tous la grève ?

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants