Dernières Infos

L'armée libanaise bombarde des positions jihadistes dans les jurds d'Ersal et de Ras Baalbeck

L'armée libanaise a bombardé lundi soir des positions jihadistes du groupe Etat Islamique (EI) et du Front Fateh-el Cham dans les jurds d'Ersal, bourgade sunnite de la Békaa frontalière de la Syrie, et de Ras Baalbeck, dans la Békaa, rapporte plusieurs chaînes locales.

Une vingtaine de combattants islamistes ont été blessés selon des premières estimations, précisent ces médias.

Dans la soirée, l'Agence nationale d'information avait indiqué que l'armée avait également bombardé des positions jihadistes dans les jurds de Ras Baalbeck et de Qaa.

Samedi matin, l'armée libanaise avait mené une série de perquisitions à Ersal à l'issue desquelles un responsable de l'EI avait été tué et 10 dangereux terroristes arrêtés.

Ersal a été le théâtre de violents affrontements en 2014 entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Ces derniers avaient enlevé une trentaine de militaires. Quatre d'entre eux ont été assassinés en captivité, seize ont été libérés par le Front al-Nosra, et neuf autres sont toujours otages du groupe État islamique.

Ras Baalbeck, bourgade chrétienne de la région, connaît des pics de tension causés par le conflit syrien. Les extrémistes tentent souvent de s'infiltrer dans le village, mais ils ont jusque-là été repoussés par l'armée. Le 27 juin dernier, Qaa, une autre localité chrétienne située à la frontière syrienne, avait été la cible de huit attentats-suicide qui avaient fait treize morts, dont huit kamikazes, et 28 blessés.


L'armée libanaise a bombardé lundi soir des positions jihadistes du groupe Etat Islamique (EI) et du Front Fateh-el Cham dans les jurds d'Ersal, bourgade sunnite de la Békaa frontalière de la Syrie, et de Ras Baalbeck, dans la Békaa, rapporte plusieurs chaînes locales.


Une vingtaine de combattants islamistes ont été blessés selon des premières estimations, précisent ces...