Dernières Infos

RDC: un soldat et deux miliciens tués dans des combats dans l'Est

AFP
21/04/2017

Un militaire congolais et deux miliciens des groupes d'autodéfense Maï-Maï ont été tués dans des combats qui ont duré 24 heures dans la région de Beni dans l'est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris vendredi de source militaire.

"Le bilan des affrontements d'hier (jeudi) à partir de 18H00 (17H00 GMT) jusqu'à aujourd'hui dans la mi-journée est de deux miliciens Maï-Maï tués et d'un militaire des FARDC (Forces armées de la RDC) tué", a déclaré à l'AFP le lieutenant Jules Tshikudi, porte-parole d'une opération militaire dans la province du Nord-Kivu (Est).

"Ces combats ont eu lieu à la suite d'une attaque (par les miliciens) de la position tenue par les FARDC dans la localité de Kalonga à 12 km de Beni", a indiqué l'officier, ajoutant que "les assaillants ont été repoussés et le calme est revenu".

Les Maï-Maï sont des groupes "d'autodéfense" constitués sur une base essentiellement ethnique. Pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003), nombre de ces groupes ont été armés par le pouvoir pour combattre les envahisseurs ougandais ou rwandais. Certains n'ont jamais désarmé.

L'Est congolais, constellé de groupes armés nationaux et étrangers, est déchiré par plus de vingt ans de conflits armés, alimentés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières de la région et des rivalités entre puissances régionales.

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Renaissance

Décryptage de Scarlett HADDAD

L’opération de l’armée et « la plaie » du jurd de Ersal

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.