Culture

Génération Orient II : #3 Carlo Massoud, designer, 32 ans

Carlo Massoud

Le design, combinaison réussie du beau et du fonctionnel, dessine au fil du temps des objets cultes et intemporels, comme la lampe Pipistrello de Gae Aulenti, ou le presse-citron de Philippe Stark. Si ces produits continuent d'exercer une fascination sur les esthètes et les collectionneurs, Carlo Massoud, lui, choisit de suivre cette voie, mais à contre-courant.

Après une licence en design-produit en 2008 à l'Académie libanaise des beaux-arts, il décide de partir en Suisse pour compléter sa spécialisation en art artisanal au sein de l'École cantonale d'art de Lausanne. Il apprend à moderniser l'artisanat traditionnel dans une forme novatrice aux techniques très élaborées.

 

Lire la suite

 

Carlo Massoud est , après Farid Chéhab et Cynthia Merhej, le troisième « soldat » de la deuxième édition de Génération Orient, un vaste projet de résistance culturelle lancé, le 17 mai 2016, par « L'Orient-Le Jour » en partenariat avec la Société générale de banque au Liban (SGBL). Génération Orient est uniquement axé sur deux postulats incontournables et indiscutables : la jeunesse et l'art. Parce que plus que tous les autres, ces deux moteurs peuvent assurer la renaissance et la sérénité du Liban.

Retrouvez ici la première édition de Génération Orient

 


Le design, combinaison réussie du beau et du fonctionnel, dessine au fil du temps des objets cultes et intemporels, comme la lampe Pipistrello de Gae Aulenti, ou le presse-citron de Philippe Stark. Si ces produits continuent d'exercer une fascination sur les esthètes et les collectionneurs, Carlo Massoud, lui, choisit de suivre cette voie, mais à contre-courant.


Après une licence...

commentaires (0)

Commentaires (0)