Diaspora

Quand le rêve libanais succède au rêve américain...

Billet
R.T. | OLJ
19/12/2016

Deux ans déjà que je participe aux voyages en Amérique comme responsable des relations publiques au sein de l'association RJLiban, et à chaque fois je fais de nouvelles découvertes. À chaque voyage, un nouveau pan de l'histoire de l'émigration libanaise se dévoile à mes yeux. Mon engagement pour la cause du Liban, que je représente par ailleurs en tant qu'ancienne Miss Liban, ne fait que croître.
C'est un devoir, mais tout aussi un plaisir, d'être présente auprès des communautés libanaises de l'étranger. Et c'est un honneur pour moi d'être témoin de la réunification des Libanais dont l'impact s'avère grandiose dans tous les pays impliqués. Nous vivons aujourd'hui une période critique au Liban et nous devons donc puiser nos forces dans l'émigration libanaise.
Voir tous ces gens regroupés à São Paulo (NDLR: pour le congrès de la «Lebanese Diaspora Energy», qui a eu lieu il y a quelques semaines en présence du ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil), venus des quatre coins d'Amérique latine, est un souffle d'espoir et d'optimisme pour les jeunes, en cette période par ailleurs troublée. Et le couronnement de ce voyage aura été pour moi de remettre des prix, aux côtés du ministre des A.E., à d'illustres descendants de Libanais qui font la gloire de leur pays d'adoption, mais surtout du Liban.

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Une lecture régionale du « nœud druze »...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué