Mardi 23 Septembre 2014

À La Une

Et voici le premier nouveau-né libanais officiellement sans appartenance religieuse...

Une photo tirée de la page facebook de Nidal Darwiche.

Liban
OLJ
28/10/2013

Ghadi Darwiche est officiellement le premier nouveau-né libanais sans appartenance religieuse. Sur son registre d’état civil, cette mention est en effet rayée. Né le 30 septembre, Ghadi est le fruit de l’union de Nidal Darwiche et Khouloud Sukkarieh, les deux premiers Libanais à avoir contracté un mariage civil au Liban.


Samedi, les heureux parents ont publié sur leurs pages sur les réseaux sociaux une photo du registre d’état civil de Ghadi, commentée par des internautes les félicitant pour cet heureux événement. Et hier dimanche, le chef de l’État s’est également mis de la partie, applaudissant l’initiative des deux parents dans un tweet très remarqué.


Une première, le mariage civil en novembre 2012 du jeune couple a fait un énorme tapage médiatique. Ce mariage, reconnu et validé par les ministères de la Justice et de l’Intérieur, a été enregistré dans les registres d’état civil en avril 2013. Il a été contracté par deux conjoints initialement de religion musulmane (l’un sunnite, l’autre chiite), qui ont rayé la mention de leur appartenance religieuse sur les registres officiels. Conformément à la loi 60 LR, ils ont donc le droit de se marier civilement au Liban.


Dix mois après avoir marié Nidal et Khouloud, Joseph Béchara, notaire de Chiyah, a scellé le 30 septembre dernier ce qu’il affirme être la première union civile de deux étrangers au Liban.

 

Pour mémoire

Le mariage civil est-il désormais institutionnalisé au Liban ?

   

Sondage : 51% des Libanais seraient favorables au mariage civil facultatif
Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Le point

Arabia infelix

Christian Merville

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.