Rechercher
Rechercher

Offensive

L’Irak lance la bataille de Fallouja pour en chasser l’EI

Un char de l’armée irakienne dans les environs de Fallouja, hier. Thaier al-Sudani/Reuters

Les forces irakiennes ont lancé hier une vaste offensive pour reprendre la ville de Fallouja au groupe État islamique (EI), une bataille qui s'annonce comme l'une des plus difficiles dans la guerre contre les jihadistes. Des bombardements aériens accompagnaient l'avancée des troupes vers la ville située à seulement une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. Le signal de l'offensive a été donné dans la nuit par le Premier ministre irakien Haider al-Abadi, qui a ensuite visité le centre de commandement. « Dans les premières heures, les braves combattants ont progressé » dans plusieurs directions afin de reprendre « toutes les zones occupées par l'EI autour de Fallouja », a déclaré M. Abadi à la télévision. L'EI a de son côté affirmé, dans un communiqué, avoir repoussé « une large attaque » des forces irakiennes et détruit de nombreux blindés. Fallouja est une ville-clé pour l'EI puisqu'elle avait été la première conquise par les jihadistes en janvier 2014 au début de leur conquête de larges pans du territoire irakien. Ce bastion sunnite avait auparavant été une ville symbole lors de l'invasion du pays par les États-Unis. L'armée américaine avait eu énormément de mal en 2014 à déloger les insurgés et y avait livré les combats parmi les plus durs depuis la guerre du Vietnam. La bataille de Fallouja s'inscrit dans le cadre de la lutte globale contre le groupe jihadiste implanté en Irak et en Syrie. M. Abadi a précisé que l'opération aurait dû commencer plus tôt mais qu'elle avait été retardée par « les problèmes politiques et certains évènements (...) menaçant la sécurité dans Bagdad ». L'Irak est embourbé depuis plusieurs mois dans une crise politique qui s'est matérialisée ces dernières semaines par l'envahissement à deux reprises par des manifestants de la Zone verte ultrasécurisée de Bagdad qui abrite les principales institutions de l'État.

(Source : AFP)


Les forces irakiennes ont lancé hier une vaste offensive pour reprendre la ville de Fallouja au groupe État islamique (EI), une bataille qui s'annonce comme l'une des plus difficiles dans la guerre contre les jihadistes. Des bombardements aériens accompagnaient l'avancée des troupes vers la ville située à seulement une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. Le signal de...

commentaires (0)

Commentaires (0)