Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Le Hamas critique le discours "sentimental" d'Abbas à l'Onu

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a critiqué le discours qu'a prononcé mercredi le président palestinien Mahmoud Abbas devant l'Assemblée générale de l'Onu, le qualifiant de "sentimental".

M. Abbas a affirmé devant l'Onu que la Palestine méritait d'être reconnue comme un Etat à part entière, évoquant "les énormes sacrifices" consentis par les Palestiniens et leur "patience au cours de toutes ces années de souffrance et d'exil".
Il a également menacé de ne plus respecter les accords avec Israël si l'Etat hébreu continuait de ne pas les respecter, notamment en poursuivant sa politique de colonisation en Cisjordanie.

"Le discours d'Abbas est sentimental", a déclaré à l'AFP, un porte-parole du Hamas Sami Abou Zouhri.
Il a affirmé que les propos de M. Abbas seraient jugés par le respect de l'engagement qu'il a pris "à ne plus honorer les accords avec l'occupant israélien".

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, a toujours accusé M. Abbas et l'Autorité palestinienne de se compromettre avec Israël en maintenant la coopération sécuritaire avec l'Etat hébreu.
En Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, s'en est pris mercredi au président palestinien qui a accusé devant l'Assemblée générale de l'Onu Israël de violer les accords passés entre les deux côtés.


Le mouvement islamiste palestinien Hamas a critiqué le discours qu'a prononcé mercredi le président palestinien Mahmoud Abbas devant l'Assemblée générale de l'Onu, le qualifiant de "sentimental".M. Abbas a affirmé devant l'Onu que la Palestine méritait d'être reconnue comme un Etat à part entière, évoquant "les énormes sacrifices" consentis par les Palestiniens et leur "patience au...