Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Deux Arabes israéliens qui voulaient rejoindre l'EI en Syrie arrêtés

Deux Arabes israéliens qui voulaient rejoindre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie ont été arrêtés l'un après avoir été expulsé de Turquie, l'autre après avoir été interdit d'accès au territoire turc, ont indiqué jeudi des sources sécuritaires et judiciaires.

Adnan Salameh, 21 ans, originaire de Ramleh, une ville où coexistent juifs et Arabes située au sud de Tel Aviv, a été arrêté le 28 juillet à son arrivée à l'aéroport Ben Gourion, a précisé le service de sécurité israélien Shin Beth.

Il avait auparavant noué des contacts via Internet avec deux activistes de l'EI qui l'ont convaincu de se rendre en Syrie pour participer à la "guerre sainte".
Après s'être rendu en Turquie par avion, il a été arrêté par la police turque dans l'hôtel où il séjournait dans une ville frontalière avec la Syrie, a précisé le Shin Beth.
"Quelques jours après son arrestation, la police turque l'a expulsé vers Israël" où il a été arrêté puis inculpé pour "contacts avec un agent étranger" et "tentative de se rendre dans un pays hostile".

Un autre Arabe israélien originaire de Jérusalem-est mais résidant aux Etats-Unis, Fares Shreteh, 19 ans, a lui aussi été arrêté après avoir tenté de rejoindre les rangs de l'EI en Syrie via la Turquie, a-t-on annoncé de sources judiciaires.
Les autorités turques ont refusé de le laisser entrer sur leur territoire car son passeport n'était plus valide. Il a tenté ensuite de le renouveler en se rendant en Israël où il a été arrêté, a-t-on ajouté de mêmes sources sans donner d'autres détails.

Selon les autorités israéliennes, des dizaines d'Arabes israéliens ont rejoint les rangs jihadistes ces derniers mois.
La communauté des Arabes israéliens descend des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d'Israël en 1948. Cette communauté compte aujourd'hui plus de 1,4 million de personnes soit 17,5% de la population.


Deux Arabes israéliens qui voulaient rejoindre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie ont été arrêtés l'un après avoir été expulsé de Turquie, l'autre après avoir été interdit d'accès au territoire turc, ont indiqué jeudi des sources sécuritaires et judiciaires.

Adnan Salameh, 21 ans, originaire de Ramleh, une ville où coexistent juifs et Arabes située au sud de...