Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Yémen: plus de 300 personnes évacuées par un navire russe

Plus de 300 personnes de différentes nationalités ont été évacuées dimanche du Yémen par un navire militaire russe qui fait route sur Djibouti, a annoncé le ministère russe de la Défense.
Au total, 308 personnes ont embarqué à bord du bâtiment, parmi lesquelles 45 Russes, 18 Américains, cinq Britanniques, 159 Yéménites ainsi que des citoyens de pays d'ex-Union soviétique et du Moyen-Orient.
"Toutes les personnes évacuées sont saines et sauves à bord du navire russe qui les ramènera à Djibouti dans la matinée", a précisé le porte-parole du ministère de la Défense, Igor Konachenkov, cité par les agences russes.


La Russie, comme d'autres pays, a déjà procédé à des évacuations aériennes depuis la capitale Sanaa et par mer depuis le port d'Aden où son consulat a été touché le 29 mars, trois jours après le début des frappes de la coalition arabe.

L'Arabie saoudite dirige une coalition de neuf pays arabes, qui mène depuis le 26 mars des frappes quotidiennes au Yémen pour empêcher des rebelles chiites Houthis liés à l'Iran de prendre le contrôle de l'ensemble du territoire.

Samedi, Moscou avait annoncé son intention de procéder à de nouvelles évacuations aériennes, mais les avions russes n'ont pu entrer dans l'espace aérien yéménite en raison des frappes.
Une nouvelle tentative sera faite dimanche, selon l'ambassade russe au Yémen.

Samedi, le porte-parole saoudien de la coalition a affirmé que celle-ci avait mené au total 1.200 frappes aériennes au Yémen depuis le début de l'intervention.
Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 650 personnes ont été tuées et plus de 2.000 blessées depuis l'escalade du conflit à la mi-mars. Mais les chiffres réels sont certainement plus élevés car nombre de corps ne sont pas envoyés dans les hôpitaux et sont directement enterrés.


Plus de 300 personnes de différentes nationalités ont été évacuées dimanche du Yémen par un navire militaire russe qui fait route sur Djibouti, a annoncé le ministère russe de la Défense.Au total, 308 personnes ont embarqué à bord du bâtiment, parmi lesquelles 45 Russes, 18 Américains, cinq Britanniques, 159 Yéménites ainsi que des citoyens de pays d'ex-Union soviétique et du...