X

Culture

La langue libanaise à portée de clics

Web culture Enseigner la langue libanaise aux enfants de la diaspora ou aux étrangers désirant l’acquérir, tel est le but du site Abjadiye.com. Avec des leçons faciles et des mots du quotidien accessibles à tous, allant de « choukran » à « ya3tik el-3afyeh », en passant par « tfaddal ».
24/01/2013

C’est Antoine Rizk, un Libanais installé à Paris, qui est à l’origine de ce site. Le jeune homme, qui avait articulé son doctorat sur les grammaires des langages de programmation et enseigné pendant 15 ans à l’université, a été assisté par une équipe libanaise de développeurs, concepteurs graphiques, ingénieurs de son, mais aussi d’un docteur en psychologie cognitive et ergonomie des interfaces homme-machine.


«Abjadiye.com est né du constat simple que pour un étranger, ou un Libanais de la diaspora, le libanais parlé a tous les aspects d’une langue à part, distincte de la langue arabe», indique Rizk. En effet, selon lui, il ne faut pas confondre «le libanais et l’arabe littéral. Bien que ces deux langues aient une base commune, l’une est une langue vivante parlée et l’autre est une langue écrite. Certains considèrent que la langue libanaise est la version dialectale de l’arabe. Mais pour les oreilles étrangères, il s’agit d’une langue à part», réaffirme le jeune Libanais. Pour enseigner la langue libanaise, estime-t-il donc, on ne peut appliquer l’enseignement arabe dispensé dans les écoles au Liban, «aussi utile et noble soit-il».


«Enseigner l’arabe à quelqu’un qui souhaite communiquer en libanais est voué à l’échec pour deux raisons simples. Premièrement, parce que l’élève ressentira très vite une frustration à ne pouvoir ni comprendre ni parler ce qu’il apprend et, deuxièmement, parce qu’il sera obligé d’apprendre l’écriture arabe, alors que les Libanais eux-mêmes communiquent sur Internet à l’aide de l’alphabet latin.»


Ses longues recherches pour trouver un outil moderne et adéquat pour enseigner la langue libanaise à ses propres enfants n’ont pas abouti. D’où l’idée de créer Abjadiye.com, qui se veut avant tout «un outil pour mes enfants et, par extension, pour ceux des millions de Libanais et amis du Liban dans la même situation».


Pour le côté pratique, il faut savoir que Abjadiye.com comprend 99 leçons, réparties en trois niveaux de 33 leçons chacun. Les leçons sont construites pour des sessions de 15 à 20 minutes, afin que l’élève puisse les parcourir agréablement, à son rythme, à environ 2-3 leçons par semaine.


Le site contient également un lexique, des milliers de verbes, adjectifs et noms communs classés dans 20 catégories.  L’approche de Abjadiye.com? «Le libanais doit être enseigné sur la base d’une “translittération” latine, affirme Rizk. Plusieurs tentatives dans ce sens ont échoué dans le passé et d’autres plus récentes ont du mal à s’imposer. Ma conviction est que leur échec est dû au fait d’avoir essayé d’imposer un alphabet à un peuple, sans l’appui de l’État (comme en Turquie ou au Vietnam) et que leur alphabet n’est pas compatible avec la réalité, car on ne peut l’écrire avec les claviers QWERTY dont dispose la majorité des Libanais dans le monde.» Ce libanais doit être enseigné sur la base des règles d’écriture que les Libanais ont décidé pour eux-mêmes, et qu’ils emploient tous les jours sur Facebook, Twitter, en SMS et autres supports électroniques. «J’ai longuement étudié cette façon d’écrire, que nous pouvons qualifier de démotique, et l’ai résumée sur la page Facebook suivante: www.facebook.com/LebaneseWritingRules»

 

Le site Abjadiye.com adopte ces règles d’écriture.
«Le libanais mérite d’être enseigné à l’aide d’outils interactifs modernes. Transcrire un livre de grammaire sous forme d’un site Web ne suffit pas. La pédagogie de Abjadiye.com a été conçue et pensée pour le média interactif. Le libanais étant une langue vivante et avant tout une langue parlée, la pédagogie de Abjadiye.com est centrée sur la conversation. Celle-ci est l’élément central de chaque leçon. La grammaire vient seulement en appui à la compréhension.
La grammaire est omniprésente dans Abjadiye.com, mais elle n’est pas visible. Le jargon grammatical est totalement absent, y compris le mot «grammaire» lui-même. Un étranger qui souhaite apprendre le libanais connaît déjà une langue, l’apprentissage de la structure du libanais avec Abjadiye se fait donc par transposition. Abjadiye se contente de mentionner que bayt = maison et que bayti = ma maison, sans expliquer les pronoms possessifs et encore moins parler de déclinaison.


Enfin, Abjadiye contient une centaine de leçons, des milliers d’images, des milliers de fichiers audio construits avec des ingénieurs de son, des centaines d’exercices interactifs et un lexique de milliers de mots qu’on peut trier, réparti en 20 catégories. Abjadiye.com est surtout agréable à voir et simple à utiliser, ce qui est le moins qu’on puisse attendre d’un outil censé faciliter l’apprentissage.


Pour conclure, soulignons que le nom du site, Abjadiyé (alphabet), a été choisi en l’honneur des Phéniciens «qui ont inventé le premier alphabet et qui, par ce biais, ont fourni à l’humanité la pierre angulaire de l’écriture et de l’apprentissage».


www.abjadiye.com disponible en français et en anglais, en attendant de le traduire en portugais et en espagnol.
www.facebook.com/LebaneseWritingRules résume les règles de translittération les plus utilisées par les Libanais.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Malraux à Beyrouth

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour le Hezbollah, un bilan positif, malgré quelques couacs

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué