Rechercher
Rechercher

Politique - Reportage

Malgré quelques fissures, la base du Hezbollah reste soudée « derrière la résistance »

Dans le Liban-Sud, partisans et sympathisants sont tiraillés entre l’usure de la guerre et l’envie d’en découdre avec Israël.

Malgré quelques fissures, la base du Hezbollah reste soudée « derrière la résistance »

Une maison dont les murs ont été soufflés, où apparait le portrait de Hassan Nasrallah, après une frappe à Wadi Jilo, dans le caza de Tyr, le 6 juin. Photo Mohammad Yassine.

À en croire Wassim* « 99 % » des habitants de Nabatiyé sont avec le Hezbollah ou avec Amal. « Demande à qui tu veux », dit-il, sûr de lui. À l’entrée du souk, ce représentant, assigné à « accompagner » les journalistes par le parti de Dieu, nous...
À en croire Wassim* « 99 % » des habitants de Nabatiyé sont avec le Hezbollah ou avec Amal. « Demande à qui tu veux », dit-il, sûr de lui. À l’entrée du souk, ce représentant, assigné à « accompagner » les journalistes par le parti de Dieu, nous...
commentaires (8)

Israël payera.

Ismael Ras

15 h 19, le 10 juillet 2024

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Israël payera.

    Ismael Ras

    15 h 19, le 10 juillet 2024

  • Il y a beaucoup de peur les gens ne disent pas ce qu'ils pensent ils sont intimides par ' Big Brother '.

    EL KHALIL ABDALLAH

    14 h 04, le 10 juillet 2024

  • Je n'arrive pas à comprendre ces libanais,

    Hind Faddoul FAUCON

    12 h 34, le 10 juillet 2024

  • Et on verra ce que ces citoyens penserait de leur gourou le jour où il finira par accepter un cessez-le-feu, comme d’habitude, après avoir détruit leurs habitations et tué leurs enfants au nom d’une cause qui n’existe pas. La seule cause que HN défend c’est sa toute puissance de chef de milice vendue, armée par un pays étranger pour tuer des libanais et massacrer leur pays. Les guerres provoquées et les conflits dans la région n’ont jamais concerné le Liban. Il a entraîné notre pays malgré la volonté de son peuple dans l’enfer en se prenant pour dieu décidant seul de leur vie ou de leur mort.

    Sissi zayyat

    11 h 36, le 10 juillet 2024

  • Ce qui est triste, pour ceux qui croient que le Hezbollah pourra éliminer Israël, c'est qu'en cas de guerre il ne restera plus rien de leur villes et villages et tout leurs sacrifices iront en cacahuète pour la seule raison qu'ils meurs pour une chimère qui n'a rien a voir avec le Liban mais pour des intérêts étrangers, ce qui les disqualifient de toutes compassions futures lorsqu'ils auront tout perdu. Il n'y a rien d'honorifique a trahir son pays et donc leur cause mourra avec l'affaiblissement ou la disparition du Hezbollah. Je n'aimerai pas être a leur place lorsqu'ils ouvriront les yeux.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    08 h 34, le 10 juillet 2024

  • lorsque l'ennemi frappera le Liban sans aucune consideration pour les civils comme a gaza, je ne suis pas certain que le support restera

    Elementaire

    08 h 26, le 10 juillet 2024

  • "75 civils tués, 94 000 déplacés ; 3 000 habitations, totalement ou partiellement détruites ; plus de 30 000 moyennement ou légèrement touchées". Et tout cela pour quoi? Aucun avantage à en espérer, ni pour le Liban, ni même pour les palestiniens. Une guerre purement gratuite, sans aucun objectif. Juste pour la forme, pour l’image de la milice divine: c’est tout de même cher payé. Voilà de quoi introduire quelques bugs salutaires dans le formatage des cerveaux chiites opéré depuis des décennies par le Hezbollah.

    Yves Prevost

    07 h 42, le 10 juillet 2024

  • Les combattants sont des héros. Les criminels sont leurs dirigeants qui les envoient à la mort pour une cause dont nul ne voit à qui ou à quoi elle peut servir…

    Gros Gnon

    07 h 11, le 10 juillet 2024

Retour en haut