Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Immigration

Trump suggère d'accorder la résidence permanente aux étrangers diplômés aux États-Unis


L'ancien président et candidat à la présidentielle américaine Donald Trump à Detroit, dans le Michigan, le 15 juin 2024. Photo Jim WATSON / AFP

Donald Trump a suggéré que le gouvernement américain devrait accorder « automatiquement » un titre de résidence permanente aux étrangers diplômés de l'enseignement supérieur aux États-Unis, au moment où l'immigration s'impose comme un sujet majeur de la campagne présidentielle.

« Vous devriez automatiquement obtenir - dans le cadre de votre diplôme - une carte verte pour pouvoir rester dans ce pays », a déclaré l'ex-président dans une interview au podcast All-In publiée jeudi. La carte verte, ou « green card », est le nom donné au titre de résidence permanente aux États-Unis.

Le candidat républicain pour la présidentielle de novembre était interrogé sur les restrictions à l'immigration qui limitent, selon l'intervieweur, la compétitivité des États-Unis et leur « capacité à importer les meilleurs et les plus intelligents en Amérique ». Donald Trump a raconté ainsi « connaître des histoires de gens qui ont obtenu un diplôme d'une super université (...) et qui souhaitent désespérément rester ici ». « Ils avaient un projet d'entreprise, un concept, et ils ne peuvent pas - ils rentrent en Inde, en Chine, et ils font la même entreprise dans ces pays et deviennent multimilliardaires, employant des milliers et des milliers de gens. Et ça aurait pu se faire ici », a-t-il affirmé.

Les déclarations du républicain, à contre-courant de ses positions habituellement restrictives sur l'immigration, interviennent quelques jours après l'annonce par son rival démocrate d'une mesure similaire.

Joe Biden a déclaré mardi vouloir accélérer la procédure de visas de travail pour certains immigrés ayant obtenu un diplôme de l'enseignement supérieur aux États-Unis et ayant reçu une offre d'emploi dans le pays. Il a également annoncé des mesures de régularisation qui pourraient bénéficier à des centaines de milliers de personnes. « Nous pouvons à la fois sécuriser la frontière (avec le Mexique) et fournir des voies légales d'immigration », a dit l'actuel président américain.

Candidat à un second mandat, Joe Biden tente à la fois de répondre aux accusations de laxisme de la droite et de rester fidèle à ses promesses de campagne d'un système d'immigration plus « humain ». Le démocrate en a profité mardi pour critiquer son prédécesseur, jugeant « scandaleux » de dire, comme le milliardaire l'a fait, que les migrants étaient des « animaux » qui « empoisonnent le sang » du pays.

L'équipe de campagne de Donald Trump, qui promet des expulsions massives en cas de victoire, a elle assuré que les mesures de Joe Biden allaient « sans aucun doute alimenter la criminalité des migrants ».

Donald Trump a suggéré que le gouvernement américain devrait accorder « automatiquement » un titre de résidence permanente aux étrangers diplômés de l'enseignement supérieur aux États-Unis, au moment où l'immigration s'impose comme un sujet majeur de la campagne présidentielle.« Vous devriez automatiquement obtenir - dans le cadre de votre diplôme - une carte...