Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Trafic

L'Irak annonce la saisie de 2,5 millions de comprimés de captagon

Des pilules de Captagon. Photo AFP

Les autorités irakiennes ont annoncé mardi la saisie de 2,5 millions de comprimés de captagon, alors que le pays est aux prises avec un commerce en plein essor de cette drogue de la famille des amphétamines.

Les autorités irakiennes annoncent régulièrement la saisie d'importantes quantités de captagon, dont une grande partie traverse la frontière poreuse de 600 kilomètres avec la Syrie déchirée par la guerre. La Syrie est devenue le principal producteur et exportateur de captagon, un stimulant qui crée une forte dépendance et fait l'objet d'un trafic dans tout le Moyen-Orient.

Les agents irakiens "ont mené une opération de renseignement qui a conduit à la saisie de 2,5 millions comprimés de captagon" dans les provinces de Najaf et d'Anbar, a déclaré Hussein al-Tamimi, porte-parole de la Direction antidrogue. Lundi, la direction a affirmé avoir arrêté 6.000 suspects de crimes liés à la drogue en 2024 et saisi dix tonnes de drogues diverses.

Initialement pays de transit, l'Irak a été confronté ces dernières années à une explosion de la consommation de drogues, principalement de captagon et de méthamphétamines. Les gouvernements de la région ont récemment intensifié leurs efforts pour réprimer le trafic sous la pression des Etats du Golfe, riches en pétrole, et qui constituent les principaux marchés du captagon.


Les autorités irakiennes ont annoncé mardi la saisie de 2,5 millions de comprimés de captagon, alors que le pays est aux prises avec un commerce en plein essor de cette drogue de la famille des amphétamines.

Les autorités irakiennes annoncent régulièrement la saisie d'importantes quantités de captagon, dont une grande partie traverse la...