Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Présidentielle au Liban

Geagea : Berry est la source du problème


Geagea : Berry est la source du problème

Le chef des FL, Samir Geagea. Photo d'archives Ani.

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, s’en est pris lundi au président de la Chambre, Nabih Berry, l’accusant de bloquer la présidentielle.

« Le Quintette doit comprendre la source du problème, qui est l’obstruction de l’élection présidentielle par Berry », a-t-il martelé dans un entretien accordé au site MTV.

Ces déclarations interviennent quelques jours après un communiqué des cinq pays impliqués dans le dossier libanais (Arabe saoudite, Qatar, Égypte, France, États-Unis) dans lequel ils appellent les Libanais à tenir des « concertations limitées » pour élire un président de la République d’ici à la fin du mois de mai.

Nabih Berry a considéré que ces appels rejoignent sa position, qui conditionne la convocation à une séance électorale ouverte à la tenue d’un dialogue interlibanais élargi. Une lecture que Samir Geagea réfute : « L’axe de la résistance est nul en tout sauf quand il s’agit de mentir ou de déformer les faits, a-t-il dit. Le communiqué a clairement appelé à la tenue de concertations, à la manière de ce que propose l’initiative du bloc de la Modération nationale (sunnites ex-haririens), que nous avons été les premiers à soutenir. »

« On attend une prochaine visite de l’émissaire français Jean-Yves Le Drian, qui connaît tous les aspects du dossier », a poursuivi M. Geagea, excluant de voir un président élu dans les deux semaines à venir, comme le souhaitent les Cinq.

Concernant la question des réfugiés et migrants syriens, qu’il tente de plus en plus de s’approprier, Samir Geagea a appelé l’Union européenne à présenter l’aide humanitaire aux Syriens dans leur pays plutôt qu’au Liban. « Il y a actuellement 16 millions de Syriens en Syrie, qu’arrivera-t-il s’ils sont 17 millions et demi ? » s’est-il interrogé, à l’heure où les organisations internationales estiment que le régime syrien de Bachar el-Assad empêche le retour des réfugiés et migrants dans leur pays. « Nous coopérerons avec tout le monde pour parvenir à une solution dans quelques mois tout au plus », a-t-il ajouté.

Le chef des Forces libanaises, Samir Geagea, s’en est pris lundi au président de la Chambre, Nabih Berry, l’accusant de bloquer la présidentielle. « Le Quintette doit comprendre la source du problème, qui est l’obstruction de l’élection présidentielle par Berry », a-t-il martelé dans un entretien accordé au site MTV. Ces déclarations interviennent quelques jours après un...