Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Guerre de Gaza

Un hôpital fait état d'un raid israélien ayant fait 20 morts à Nousseirat

De la fumée émanant d'un bâtiment après un bombardement survenu dans l'est de Rafah dans le sud de la bande de Gaza le 19 mai 2024. Photo AFP

Une frappe aérienne israélienne a tué dimanche avant l'aube vingt personnes dans une maison du camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza ravagée par plus de sept mois de guerre, ont rapporté l'hôpital Al-Aqsa ainsi que des témoins.

"Nous avons reçu vingt morts et plusieurs blessés après qu'une frappe aérienne israélienne a visé une maison qui appartenait à la famille Hassan dans le camp de Nousseirat", selon un communiqué de l'hôpital Al-Aqsa. Des témoins ont indiqué que la frappe a eu lieu au milieu de la nuit, vers 03H00 (00H00 GMT). L'armée israélienne a dit vérifier ces faits. 

Depuis le début, le 7 mai, de l'offensive au sol dans la ville de Rafah, à la lisière sud de la bande de Gaza, les bombardements et combats se sont dans le même temps intensifiés autour de Nousseirat, et, plus au nord, dans la ville de Gaza et à Jabalia où l'armée israélienne dit mener des opérations "ciblées". 

Des témoins ont ainsi rapporté dimanche des explosions et des combats continus toute la nuit à Jabalia. Dans le nord de la bande de Gaza, des tirs d'artillerie ont été entendus dans la zone de Cheikh Zayed, alors qu'au sud, à la frontière avec l'Egypte, des témoins décrivent des hélicoptères israéliens ouvrant le feu dans l'est de la ville de Rafah. 

L'hôpital Al-Ahli Arab dans la ville de Gaza fait par ailleurs état de trois personnes tuées et de plusieurs blessées dans une frappe aérienne israélienne sur une école où s'abritaient des personnes déplacées dans le quartier d'Al-Daraj 

Une frappe aérienne israélienne a tué dimanche avant l'aube vingt personnes dans une maison du camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza ravagée par plus de sept mois de guerre, ont rapporté l'hôpital Al-Aqsa ainsi que des témoins.

"Nous avons reçu vingt morts et plusieurs blessés après qu'une frappe aérienne...